Accueil Revue de presse Procès du meurtre de Semhar: la juge qui s’est assoupie a démissionné

Procès du meurtre de Semhar: la juge qui s’est assoupie a démissionné

La juge assesseure qui s’est assoupie mardi pendant le procès en appel du meurtre de Semhar a démissionné. C’est ce qu’a annoncé la Tribune de Genève. Le pouvoir judiciaire nous a confirmé l’information et indique que la magistrate sera remplacée au sein du tribunal collégial en charge de ce procès.

Pour rappel, Me Vincent Spira, qui défend l’homme prévenu de l’assassinat de la fillette, avait interrompu sa plaidoirie après une heure et demi. L’avocat avait demandé la récusation de cette magistrate chargée d’assister la juge qui préside l’audience. Me Spira réagit à la décision de la juge:

Vincent Spira Avocat de la défense

L’avocat souligne le caractère exceptionnel de cet incident:

Vincent Spira Avocat de la défense

Les parties sont convoquées le 26 mars. Date à laquelle le procès en appel devrait reprendre. Sur le banc des accusés: un chauffeur de taxi d’origine éthiopienne de 43 ans. Il nie être l’auteur du viol et du meurtre de la petite Semhar, qui, au moment des faits en 2012, était âgée de 12 ans. En première instance, le quadragénaire a écopé de vingt ans de prison, assortie d’un internement.

@marie_prieur

Radio Lac