Accueil Revue de presse MadWink Trio – 24 septembre

MadWink Trio – 24 septembre

Le dimanche 24 septembre à 17h00 à la Cave Marignac, Dagmar La Bricole, MadMoiselle F et Maestro Tukur vous embarquent dans un concert-spectacle où humour, magie, rebondissements inattendus, poésie et suspense vous feront oublier le temps !

Le MadWink Trio, c’est…

...Dagmar la Bricole (alias Agnès Martin-Sollien, voix, scie musicale, arrangements)
Une voix sombre et lumineuse, une lame d’acier à la voix d’ange. Quand l’une vagabonde entre crépuscules charnels et implacables dérives, l’autre oscille entre les larmes d’un chant de sirène et un improbable humour bûcheron. Chanteuse polymorphe et multi-instrumentiste, Agnès explore avec gourmandise des horizons sonores et scéniques diversifiés. Elle a participé à de nombreux projets de musique en tous genres, cabaret et théâtre qui l’ont notamment amenée à se produire avec Fanfare du Loup Orchestra, Mimetic, Hell’s Kitchen, Pierre Omer, Greta Gratos, Loulou et son Cabaret d’Avant-Guerre, Chœurs du Grand-Théâtre de Genève.

…MadMoiselle F. (alias Floriane Bourreau, piano)
Les paillettes de sa virtuosité indécente flirtent joyeusement avec le velours d’un swing délicat. Sous ses doigts, le piano se pare des atours jubilatoires et débridés chers au trio. Floriane a étudié à Genève où elle a obtenu un diplôme de soliste dans la classe de Dominique Weber et un diplôme d’enseignement. Elle se perfectionne auprès de Jean-Marc Luisada, Zhu Ziao Mei, Edson Elias, Hortense Cartier-Bresson et Henri Barda. Et parce que les pianistes sont sans limites, un futur doctorat en sciences de l’éducation et de nombreux premiers prix en concours nationaux et internationaux viennent compléter sa personnalité fantasque.

…Maestro Tukur (alias Charles Garnier, violon)
On l’appelle Maestro car son art du violon est jubilatoire. Virevoltant entre des acrobaties vertigineuses et la douceur hypnotique d’un son à la pureté cristalline, Charles joue sans filet et enflamme tout sur son passage. Et Tukur, parce qu’il serait trop long de citer tous les illustres violonistes et autres diplômes prestigieux qui jalonnent le parcours de Charles. Mais voici quelques indices : il a obtenu les plus hautes distinctions dans les conservatoires de Genève, Nantes et Boulogne-Billancourt, s’est perfectionné avec de grands maîtres tels que Patrick Genet et Gábor Tákacs-Nagy. Il est également passionné par la pédagogie et encadre notamment, à côté de l’enseignement du violon, un atelier de création de conte musical.

Concerts de Lancy