Accueil Revue de presse Football: un 4-0 qui rassure l’Equipe de Suisse en vue de l’Euro

Football: un 4-0 qui rassure l’Equipe de Suisse en vue de l’Euro

Vainqueurs de Gibraltar (4-0), les Rouges de Vladimir Petkovic ont tenu leur rang dimanche à Sion. Ce net succès les met en bonne position de se qualifier pour l’Euro après le match nul du Danemark en Géorgie.

Cette victoire attendue permet aux Helvètes de revenir à trois longueurs de la première place du groupe D. Elle a été accompagnée d’une excellente nouvelle en provenance de Tbilissi, où la Géorgie a tenu en échec le Danemark (0-0). C’est la première fois que l’un des trois prétendants aux deux premières places qualificatives pour la phase finale de l’an prochain perd des points face à un outsider. Les Danois se retrouvent à deux longueurs de l’Irlande et ils n’ont plus qu’un point d’avance sur l’Equipe de Suisse alors qu’ils ont (comme l’Irlande) joué un match de plus.

Ce résultat est bienvenu pour la sélection helvétique après les discussions qui ont suivi le résultat nul de jeudi en Irlande (1-1). Même si elle aurait préféré sur un score beaucoup plus net pour soigner sa différence de buts, dont l’importance pourrait être départager les équipes du trio de tête.

Maladresses à la conclusion

Une maladresse crasse à la conclusion l’en a toutefois empêchée, malgré une domination sans partage. Un ballon confisqué à l’adversaire – la possession de balle (supérieure à 70% ), un ascendant indiscutable dans tous les domaines et l’envie de produire un jeu plaisant sur la magnifique pelouse de Tourbillon: l’issue de cette rencontre n’a jamais fait le moindre doute.
Malgré cela, il a fallu patienter plus d’une demi-heure avant l’ouverture du score de Denis Zakaria (37e). Le Genevois a surgi alors que l’équipe nationale avait déjà eu sept occasions franches, la plupart galvaudées par maladresse et manque de qualité dans l’ultime geste. Il a été imité par Admir Mehmedi quelques cinq minutes plus tard, puis dans le temps additionnel de la première mi-temps par Ricardo Rodriguez.

Match décisif contre l’Eire à Genève ?

La suite a été une succession d’occasions ratées par une Suisse moins spontanée et fluide. Le quatrième but, signé Mario Gavranovic, n’est tombé qu’à la 87e. Principale satisfaction de cette seconde période : les débuts internationaux du prometteur Ruben Vargas qui a remplacé le capitaine Granit Xhaka touché à la cheville pour le dernier quart d’heure.

Mais l’essentiel a été préservé. L’Equipe de Suisse se trouve bonne position avant de se rendre à Copenhague y défier le Danemark (vendredi 12 octobre) et de recevoir l’Irlande au Stade de Genève (mardi 15 octobre) lors d’un match qui sera capital, sinon décisif.

Radio Lac