Accueil Revue de presse Comment sont recrutés et formés les moniteurs des camps?

Comment sont recrutés et formés les moniteurs des camps?

Un moniteur de Caritas Jeunesse aurait commis des attouchements sur des mineures entre 2011 et 2018. L’affaire révélée par la Tribune de Genève suscite l’inquiétude et l’effroi chez les parents. Selon les premiers éléments de l’enquête, le suspect s’en serait pris non pas à une victime mais à une vingtaine de fillettes âgées de 4 à 11 ans. Le prévenu, un Suisse de 35 ans a admis la plupart des faits. Il aurait agi pendant les camps à Genève, dans la vallée de Joux, en Valais et en France.

De quoi interroger sur les conditions d’embauche des moniteurs et sur les contrôles. Par exemple à la fondation genevoise pour l’animation socio culturelle. La FASe regroupe quarante-sept centres de loisirs, maisons de quartier et autres structures. A noter: Caritas Jeunesse n’en fait pas partie. Les explications de Yann Boggio, secrétaire général de la FASe:

Yann Boggio Secrétaire général de la FASe

Pour Yann Boggio, secrétaire général de la FASe, la hausse des journées de centre aéré au détriment des camps n’est pas étrangère à ce phénomène:

Yann Boggio Secrétaire général de la FASe

Yann Boggio se veut rassurant même s’il le répète, « le risque zéro n’existe pas »:

Yann Boggio Secrétaire général de la FASe

De son coté, suite à cette affaire, Caritas Jeunesse a annoncé un renforcement de la prévention dans ses camps.

Se pose aussi la question de savoir comment les enfants peuvent surmonter ce traumatisme? Comment les alerter sur le risque sans les effrayer? Pour en parler, le docteur François Hentsch, médecin adjoint à l’Unité de guidance infantile, était l’invité de Raphaël Leroy ce matin à 7h20. Réécoutez l’interview en podcast via notre site ou l’application.

@marie_prieur

Radio Lac