Accueil Revue de presse Votation: Genève se mobilise pour protéger les personnes LGBT

Votation: Genève se mobilise pour protéger les personnes LGBT

Le peuple suisse se prononcera le 9 février sur l’extension de la norme pénale contre le racisme à l’homophobie. Dès ce jeudi soir à Genève, les associations LGBT se mobilisent. Si la Ville et le Canton soutiennent le OUI, d’autres sensibilités politiques notamment à l’UDC sont favorables au NON. 

Danse pour le OUI est un événement organisé ce jeudi 9 janvier dans le quartier de Plainpalais (les 4 coins) avec des DJ et des Drag-queens. Festif et politique comme la Geneva Pride, la vocation de la soirée porte un message de mobilisation. Dans le cadre de la votation du 9 Février, parmi les objets fédéraux, une proposition soutient l’idée que l’homophobie soit punie au même degré que le racisme sur le plan pénal.

Cependant un parti s’affiche clairement contre: l’UDC. Le Conseiller National, Yves Nidegger interrogé l’été dernier par le correspond permanent de Radio Lac à Berne, Jérome Favre, avait réfuté les arguments en faveur de l’évolution de la loi. Selon l’élu UDC, l’Etat ne doit pas se mêler de la question de l’homophobie, liée avant tout à la sexualité et donc relevant de la sphère privée.

Yves Niddeger Conseiller Nationale UDC

Les associations rappellent que l’homophobie reste une réalité en Suisse.

Les représentants LGBT insistent sur la nécessité d’apporter une protection renforcée de la loi pour éviter les problèmes rencontrés par les jeunes. Le taux de suicide des jeunes gays et lesbiens reste plus élevé que chez les hétérosexuels. Le co-président de la fédération genevoise des associations LGBT, Matthias Erhardt insiste sur l’importance d’apporter une réponse légale et fustige de le discours des opposants qui ont trop tendance à minimiser le problème.

Matthias Erhardt Co président de la fédération des associations genevoises LGBT

Même avis du côté de la Geneva Pride, dont l’organisation souhaite promouvoir les arguments du OUI après le succès de l’édition 2019 qui avait battu un record de fréquentation en Suisse.

Mo Léonard Co président de Geneva Pride 2020

Genève est « LGBT friendly »

Les associations saluent l’engagement de la ville et du canton autour des droits des LGBT et des évènements, notamment la Geneva Pride 2019, dont Radio Lac est partenaire.

Le Conseil d’Etat s’est clairement positionné en faveur du OUI. Sandrine Salerno et la ville de Genève ont largement soutenu l’évènement annuel avec l’intention de lutter contre les discriminations. Après 8 ans d’absence la Geneva Pride est revenue en 2019 et sera reconduite le 4 juillet 2020.

Radio Lac