Accueil Revue de presse Un recours contre le parking souterrain « Clé-de-Rive »

Un recours contre le parking souterrain « Clé-de-Rive »

L’Association transports et environnement Genève (ATE), des commerçants et des riverains ont déposé un recours contre la construction du parking Clé-de-Rive.

Ils estiment que le projet viole plusieurs normes et lois et qu’il va à l’encontre de la stratégie multimodale du canton.

Le recours demandant l’annulation de l’autorisation de construire de ce parking souterrain de 500 places a été déposé jeudi, a indiqué mercredi l’ATE. Selon la Feuille d’avis officielle, des recours ont aussi été déposés par le gestionnaire d’actifs Swisscanto et les sociétés immobilière Rive-Centre.

Pour l’ATE et ses partenaires, l’impact environnemental du projet n’a pas été suffisamment étudié, notamment en matière de pollution sonore et de l’air. Ils relèvent aussi que l’ouvrage va à l’encontre de la stratégie multimodale à long terme du canton. « La création d’un parking générera davantage de trafic dans un hypercentre déjà encombré », écrivent-ils.

En outre, la construction touchera une des parcelles en zone de verdure. Or la loi ne l’autorise que s’il s’agit d’un ouvrage d’utilité publique et que le projet ne peut pas être implanté ailleurs. Les recourants soulignent encore que les deux conditions préalables posées par la Ville de Genève n’ont pas été remplies.

L’ATE a, avec la gauche et d’autres associations, a lancé un référendum contre le parking qui a récolté plus de 6000 signatures. Le projet avait été accepté en novembre par le Conseil municipal de la Ville de Genève. Après des années de discussions, un compromis prévoit qu’en échange de l’ouvrage souterrain, géré par des privés, une vaste zone piétonne doit être créée en surface.

Avec ATS Keystone.

Radio Lac