Accueil Revue de presse Succès grandissant pour Airbnb à Genève

Succès grandissant pour Airbnb à Genève

Le succès d’Airbnb ne cesse de croître. C’est le cas notamment dans le canton de Genève qui enregistre une forte hausse du nombre de logements mis en location sur la plateforme.

La plateforme de réservation de logements Airbnb voit son succès grandir au fil des ans. C’est le cas notamment à Genève. En 2019, 2’222 logements y étaient mis en location, selon les chiffres du site Pilierpublic.com, et relayés cette semaine par le GHI. C’est 5,8% de plus qu’un an auparavant. Certaines communes enregistrent même une hausse énorme, comme Carouge qui a vu le nombre de biens sur Airbnb bondir de 62,5%. Le Grand-Saconnex (+54,5%) et Meyrin (+54%) ont également constaté une forte augmentation.

Un cadre strict

S’il peut être tentant de mettre son appartement en sous-location le temps de partir quelques jours en vacances, certaines règles sont toutefois à respecter, dictées par l’Etat et par le code des obligations. Les locations via une plateforme de réservation comme Airbnb doivent être de courte durée, à savoir 90 jours au maximum par an. Le locataire ne peut par ailleurs sous-louer son bien qu’avec l’accord de son bailleur. Celui-ci peut refuser la demande, notamment si les conditions de sous-location ne sont pas communiquées ou encore si ces conditions sont abusives en comparaison avec le contrat de bail.

Taxe de séjour unique

Le locataire doit également prélever une taxe de séjour dont le montant est fixé par le Règlement d’application de la loi sur le tourisme. Depuis le 1er janvier 2020, il s’agit d’un tarif unique : 3.75 francs par personne et par nuitée.

En cas d’infraction, des mesures et sanctions administratives voire pénales sont possibles. Notez également que toute sous-location est interdite pour les logements au bénéfice de prestations publiques au risque de voir son bail résilié avec effet immédiat.

Radio Lac