Accueil Revue de presse « Oui » à l’initiative de l’Asloca pour des logements pour tous

« Oui » à l’initiative de l’Asloca pour des logements pour tous

C’est un « oui » à l’initiative de l’Asloca « pour des logements pour toutes et tous ». Le texte prévoit la construction de logements en zone de développement en période de pénurie.

Les Genevoises et les Genevois ont accepté dimanche à une très courte majorité l’initiative de l’Asloca intitulée «Construisons des logements pour toutes et tous» avec 50,4% de voix favorables. Avec cette initiative, l’Asloca, la gauche et les syndicats demandent ainsi de modifier la loi afin que tous les nouveaux logements construits à Genève le soient en zone de développement en période de pénurie. Et c’est actuellement le cas puisqu’en 2018, le taux de vacance était de seulement 0,51%. La zone de développement a pour but de lutter contre la spéculation car la loi permet de contrôler les prix de ventes et les loyers. Un résultat très serré donc ce dimanche mais une initiative acceptée, au final, ce qui soulage Christian Dandrès, avocat à l’Asloca.

Christian Dandrès Avocat à l’Asloca

Déception en revanche du côté de la Chambre genevoise immobilière qui avait combattu cette initiative. Son secrétaire général Christophe Aumeunier.

Christophe Aumeunier Secrétaire général de la Chambre genevoise immobilière

Pour Christophe Aumeunier, cette initiative n’est donc pas favorable à la classe moyenne et va bloquer de nombreux projets de constructions de logements.

Christophe Aumeunier Secrétaire général de la Chambre genevoise immobilière

Quoiqu’il en soit, l’initiative est acceptée. Elle donne ainsi un cadre clair au Conseil d’Etat. Christian Dandrès.

Christian Dandrès Avocat à l’Asloca

De son côté, le gouvernement n’avait pas pris position sur cet objet.

 

Radio Lac