Accueil Revue de presse Mario Werren: « Le Léman Express est une belle réussite »

Mario Werren: « Le Léman Express est une belle réussite »

Un mois après la mise en circulation du Leman Express, Mario Werren, directeur de Lemanis considère le train transfrontalier comme une réussite. La fréquentation est déjà très bonne en dépit d’une mise en service partielle du fait des grèves qui sévissent en France.

Le premier bilan du Leman Express après un mois d’exploitation est très positif et c’est une surprise selon Mario Werren. Le directeur de Lemanis explique qu’il s’attendait à une montée en puissance un peu plus lente et que la fréquentation est plus élevée que prévue. En dépit des mouvements sociaux qui touchent la France, le Leman Express a pu assurer une grande partie de son tracé. Les explications de Mario Werren, directeur de Lemanis.

Mario Werren  Directeur de Lemanis

 

Un métro pour les Genevois

Le Léman Express serait donc une réussite et utilisé aussi bien par les Genevois que par les Français. C’est ce que révèlent les observations de Lemanis lors de ce premier mois d’activité. Par ailleurs, la population genevoise utiliserait le Leman Express comme un métro pour se rendre d’un bout à l’autre de la ville. Les détails de Mario Werren, directeur de Lemanis.

Mario Werren  Directeur de Lemanis

 

Des soucis mineurs

Si le Leman Express semble sur les bons rails, tout n’est pas rose. Le transport transfrontalier affronte encore quelques problèmes techniques et logistiques. Une situation qui n’inquiète pas Mario Werren qui rappelle que le train est encore en rodage et que ces soucis jugés mineurs seront réglés avec le temps.

Mario Werren  Directeur de Lemanis

Le directeur de Lemanis a d’ailleurs pu constater l’évolution des interrogations des usagers entre les mois qui ont précédé le lancement et la période qui a suivi la mise en route du Leman Express. Les explications de Mario Werren, directeur de Lemanis.

Mario Werren  Directeur de Lemanis

La mise en place de l’ensemble de l’offre devrait être assurée dans les prochaines semaines en fonction de l’évolution des mouvements sociaux qui touchent la France.

Radio Lac