Accueil Revue de presse Les jeunes genevois étaient présents au Sommet pour le climat à Lausanne

Les jeunes genevois étaient présents au Sommet pour le climat à Lausanne

La semaine dernière, les militants du climat se sont réunis à Lausanne en présence de Greta Thunberg. Des représentantes genevoises du Mouvement étaient présentes.

Ils étaient près de 450 jeunes militants du climat, venant  de 38 pays à participer au sommet Smile For future, le SMILE. Cinq jours de discussions pour se mettre d’accord sur des valeurs communes dans un document appelé la Déclaration de Lausanne. Trois demandes essentielles: la justice climatique, le maintien du réchauffement climatique à 1,5 degré par rapport à l’ère pré-industrielle et l’écoute des meilleurs travaux scientifiques disponibles.

Deborah Hausser, 17 ans, étudiante au Collège Candolle à Genève, y a participé, avec Alice une autre manifestante. Avec 29 langues parlées, pas évident de se comprendre mais la cause climatique a été fédératrice. Deborah Hausser.

Deborah Hausser étudiante au Collège Candolle

Deux sortes de groupes de travail, les plénières dans lesquelles des propositions tentaient de trouver un consensus et les « Open forum » dans lesquels ils étaient approfondis. Le SMILE comptait aussi des scientifiques du Giec, le prix Nobel de chimie Jacques Dubochet et bien sûr la célèbre activiste Greta Thunberg. En toute simplicité.

Deborah Hausser étudiante au Collège Candolle

Le Mouvement suisse « Climat Strike » tient à prendre ses décisions de manière démocratique. Tous les avis sont pris en compte et tout est décidé par consensus. Cette organisation horizontale a fait ses preuves durant le SMILE.

Deborah Hausser étudiante au Collège Candolle

Les jeunes manifestants pour le climat préparent leur prochaine grève qui aura lieu le vendredi 27 septembre à Genève. Puis le 28 à Berne. Des dates qui coïncident avec la fin du sommet de l’ONU pour le climat qui se tiendra du 23 au 27 à New York.

Radio Lac