Accueil Revue de presse Le Grand Genève fait de la mobilité un axe majeur de la...

Le Grand Genève fait de la mobilité un axe majeur de la transition écologique

Le Grand Genève va désormais inscrire l’ensemble de ses politiques publiques et actions autour de la transition écologique. La mobilité est vue comme un axe majeur pour agir. L’objectif est de viser la neutralité carbone en 2050.

La mobilité devient un axe majeur de la transition écologique du Grand Genève. C’est ce qui ressort d’un séminaire organisé ce mardi par les différents acteurs de l’agglomération franco-valdo-genevoise. Ils ont discuté des solutions pour réduire leur dépendances aux énergies fossiles. L’objectif est de viser la neutralité carbone en 2050. En ce qui concerne la mobilité terrestre, près de 90% des gaz à effet de serre proviennent de l’usage de la voiture individuelle motorisée. Différentes stratégies ont été abordées pour diminuer la présence de ces véhicules sur le territoire du Grand Genève. Les précisions avec Serge Dal Busco, conseiller d’Etat en charge des infrastructures.

Serge Dal Busco  Conseiller d’Etat en charge des infrastructures

 

Minimiser les déplacements

Chaque année, le nombre de déplacements augmente dans l’agglomération genevoise. Si aujourd’hui il est clair que la population a besoin de se déplacer que ce soit pour le travail ou les loisirs, il faut qu’elle essaye de diminuer ses besoins de déplacement. Le détail avec Serge Dal Busco.

Serge Dal Busco  Conseiller d’Etat en charge des infrastructures

 

Accompagner la population

La mobilité est un service qui doit être mis au service de la population. Si les autorités demandent aux gens de moins prendre la voiture, il faut que l’offre proposée en échange soit conséquente. Pour le Conseiller d’Etat en charge des infrastructures Serge Dal Busco, il faut que les efforts soient partagés afin que ces projets soient acceptables pour la population.

Serge Dal Busco  Conseiller d’Etat en charge des infrastructures

Radio Lac