Accueil Revue de presse La mythique Cave valaisanne a pris feu ce jeudi matin

La mythique Cave valaisanne a pris feu ce jeudi matin

Un incendie s’est déclaré dans ce restaurant bien connu des Genevois situé à Plainpalais ce jeudi à 5h44. Grâce à l’intervention rapide de 60 pompiers professionnels et volontaires, le feu a été rapidement contenu.

Le Service d’incendie et de secours de la Ville de Genève a reçu un trentaine d’appels d’habitants bloqués aux fenêtres. En deux minutes, les pompiers étaient sur place, la caserne étant toute proche. Les flammes qui sortaient du rez-de-chaussée du bâtiment, qui compte quatre étages et des combles habités, ont atteint un appartement du premier étage par le plancher.

Une quarantaine de personnes ont dû être évacuées, dont 13 à l’aide de la grande échelle. Sept personnes ont dû être acheminées aux HUG, dont deux en urgence absolue. Le bilan sanitaire avec le médecin responsable du 144, Médecin-chef des secours sur l’intervention, Robert Larribau

Robert Larribau Médecin-chef des secours sur l’intervention

Un nid de blessés a été dressé juste en face au Grütli, dix personnes ont été soignées sur place, comme Dan qui habite au 5ème étage du bâtiment de la Cave valaisanne. Il raconte son réveil mouvementé.

Dan habitant du 5ème étage

13 personnes ont été évacuées avec la grande échelle. 5 camions de pompiers étaient sur place.

Un lieu mythique

La Cave valaisanne accueille les amateurs de fondue et de raclette. Touristes et Genevois se côtoient dans ce lieu qui existe depuis 60 ans. Sans oublier les Valaisans qui s’installent à Genève pour qui le lieu sert souvent de ralliement, lors de leur arrivée.

Il est le lieu de réunion mensuel de l’association Consulat valaisan de Genève. Son président est choqué, Jean-François Gaillard.

Jean-François Gaillard Président Consulat valaisan de Genève

D’autres personnes, des voisins se disent aussi touché par le sinistre. Ces deux femmes travaillent au Grütli.

Travailleuses au Grütli

La police scientifique était sur place à 7 heures ce matin pour déterminer l’origine du feu. Les sous-sols n’ont apparemment pas été touchés.

 

photo Damien Mazat

 

 

Radio Lac