Accueil Revue de presse L’ATE exige que le Léman express tourne à plein régime

L’ATE exige que le Léman express tourne à plein régime

L’ATE pousse un coup de gueule. Elle exige que le Lémanis, qui gère le Léman express, rétablisse l’ensemble de l’offre prévue par le RER genevois. Depuis le 11 mai, seuls deux tiers des trains circulent avec une fréquence à la demi-heure plutôt qu’au quart d’heure. L’Association Transport et environnement rappelle l’importance de ne pas surcharger les routes, à l’heure du déconfiment. Selon Lémanis, la formation des conducteurs a été retardée à cause du coronavirus.

Pour l’Association transports et environnement, à  l’heure du déconfinement, les transports publics devraient être une priorité pour Genève. Ecoutez sa vice-présidente Caroline Marti.

Caroline Marti Vice-présidente de l’ATE

Des raisons de formation du personnel roulant et la crise du coronavirus seraient à l’origine de cette diminution de la cadence des trains, selon le directeur de Lémanis la société qui gère le Léman express, Mario Werren

Mario Werren Directeur de Lémanis

Une explication qui étonne la vice-présidente de l’ATE également députée au Grand Conseil genevois. Elle se réfère à l’entrée en service du Léman express qui a eu lieu en décembre 2019. Pour Caroline Marti, il est essentiel, à l’heure du déconfinement, que les transports publics soient à la hauteur.

Caroline Marti Vice-présidente de l’ATE

L’offre devrait s’étoffer dès lundi prochain. La direction du Léman express assure aussi que les trains ne sont remplis qu’à 40% actuellement. Mario Werren

Mario Werren Directeur de Lémanis

La cadence au quart d’heure devrait être rétablie dès lundi prochain, le 18 mai entre Genève et Annemasse, dont le Regio Express qui a une grande capacité et qui va s’arrêter dans toutes les gares du CEVA.

 

Radio Lac