Première femme nommée au poste de directeur général de l’ONU à Genève, la Russe Tatiana Valovaya affirme son indépendance.

24heures