Accueil Revue de presse «Il n’y a pas d’ingérence de la Chine à l’UNIGE»

«Il n’y a pas d’ingérence de la Chine à l’UNIGE»

L’Université de Genève resserre ses liens avec la Chine. Yves Flückiger, qui prône le courage et l’engagement, s’explique sur cette relation avec un pays peu démocratique.
24heures