Accueil Revue de presse Deux Genevois et leur binôme à l’assaut de la Transat Jacques-Vabre

Deux Genevois et leur binôme à l’assaut de la Transat Jacques-Vabre

La Transat Jacques-Vabre (TJV) a débuté dimanche à 13h15 avec le départ donné depuis Le Havre, au nord de la France. Parmi tous les skippers, deux Genevois naviguant chacun avec leur binôme. Valentin Gautier et le Zurichois Simon Koster forment la Rösti Sailing Team en Class40, alors qu’Alan Roura et Sébastien Audigane naviguent sur La Fabrique en Imoca.

Deux binômes qui ne connaissent pas le même succès après presque 2 jours de courses. Au dernier pointage de 10h49, le binôme Valentin Gautier et Simon Koster pointaient au 5e rang parmi les Class40 et se trouvent à 22,4 milles nautiques du leader (environ 41 kilomètres) alors qu’en Imoca, toujours à 10h49, Alan Roura et Sébastien Audigane pointaient à la 16e position avec 19 miles nautique de retard sur la 15e place (environ 35 kilomètres). Tout cela peut bien évidemment évoluer puisqu’il reste plus de 85% de la distance à parcourir.

>> A lire (et écouter): Alan Roura invité de Benjamin Smadja

La régate

Indication importante, c’est une transatlantique ce qui veut donc dire que c’est l’océan du même nom le terrain de jeu des skippers. La régate relie Le Havre, au nord de la France, à Salvador de Bahia, au Brésil, pour une distance théorique d’environ 8000 kilomètres. C’est une régate en double, à deux sur le bateau. Elle a lieu tous les deux ans.

Sur la ligne de départ, trois classes,  trois catégories de bateaux, sont alignées. Parmi celle-ci les Imoca et les Class40, un Class40 étant plus petit qu’un Imoca. Pour les plus connaisseurs, les Imoca sont la seule classe de bateau à prendre le départ du Vendée Globe par exemple.

Bonjour GEnève La Transat Jacques-Vabre

Alan Roura "Je parle souvent à mon bateau"

Vidéomaton ? Une dizaine de jours avant de prendre le départ de la Transat Jacques Vabre, le navigateur genevois Alan Roura – La Fabrique est passé dans le Vidéomaton de Radio Lac.

Gepostet von Radio Lac am Dienstag, 15. Oktober 2019

Deux termes météos à connaître

Les alizés tout d’abord,  les premiers navigateurs y arriveront d’ici 2-3 jours. Les alizés sont des vents réguliers soufflant du nord-est au sud-ouest et générées entre autre par les anticyclones. Elles offrent aux navigateurs un vent régulier au portant, soit tapant l’arrière du bateau, une zone plutôt calme que les marins se réjouissent généralement d’atteindre.

Puis le second terme, le pot au noir désigne une zone située sur l’équateur. C’est un peu la contre-partie des alizés, là le vent est instable et peu faire tout perdre au marin, c’est souvent dans cette zone que se jouent les régates transatlantiques.

Pour aller plus loin: les alizés et le pot au noir

Bonjour GEnève La Transat Jacques-Vabre

 

Pas de bateau un mois avant

La Rösti Sailing Team a failli ne pas prendre le départ de cette régate avec ce fait assez fou: le duo que Valentin Gautier forme avec Simon Koster n’avait pas de bateau le 25 septembre dernier. La Rösti Sailing Team, en hommage à l’association romand-alémanique, a en effet décidé de partir sur un bateau tout neuf pour les 3 prochaines années.

Un bateau qu’ils ont suivi durant toute la fabrication mais voilà avec quelques sueurs froides. Puisque en un mois, un bateau neuf connait quelque soucis et un chantier d’urgence à du être organisé, selonla Tribune de Genève. Pour vous rendre compte de la chose, à 1 jour près la Rösti Sailing Team et leur Banque du Léman n’aurait pas pu prendre le départ de la Jacques-Vabre…un coup de chaud qu’il leur réussi eux qui sont 5e au classement.

Bonjour GEnève La Transat Jacques-Vabre

>> A écouter: la Rösti Sailing Team, invitée en février 2019

La Fabrique d’Alan Roura au large des côtes françaises le dimanche 27 octobre [© Christophe Breschi / La Fabrique]

Sébastien Telley

Radio Lac