Accueil Revue de presse Des chênes plantés à la gare de Champel

Des chênes plantés à la gare de Champel

Les aménagements de la gare de Champel ont été présentés lundi matin. Au total, 135 chênes ont été plantés, alors que la Ville fait face à de nombreuses critiques pour sa politique d’abattage d’arbres.

Les aménagements extérieurs de la gare de Champel à Genève ont été présentés ce lundi matin. L’espace se veut vert et accueillant pour les habitants du quartier alors que la gare verra à terme transiter 20’000 personnes par jour dès le 15 décembre avec le lancement du Léman Express. Au total, 135 arbres sont plantés. Il s’agit de chênes qui résistent aux différents changements climatiques. Quant à la gare, la Ville l’affirme: tout sera prêt. Rémi Pagani, conseiller administratif en charge du département des constructions et de l’aménagement.

Rémi Pagani Conseiller administratif – constructions et aménagement

C’est l’architecte Daniel Zamarbide qui a imaginé ces aménagements pour la gare de Champel. Ecoutez ses précisions.

Daniel Zamarbide Architecte

Ces aménagements avaient soulevé certaines inquiétudes de la part des habitants, en raison du nombre d’arbres plantés, qui pourraient créer un sentiment d’insécurité. Mais Daniel Zamarbide tient à rassurer.

Daniel Zamarbide Architecte

135 chênes – encore petits – vont donc pousser au fil des ans à Champel, alors que la Ville a souvent été pointée du doigt ces derniers temps pour ses décisions de couper des arbres, parfois centenaires. Mais pour le conseiller administratif Rémi Pagani, il s’agit parfois d’une nécessité.

Rémi Pagani Conseiller administratif – constructions et aménagement

Quant au coût de l’aménagement de la gare de Champel, il se monte à 25 millions de francs.

Radio Lac