Accueil Revue de presse Des centaines de personnes ont dit au revoir au Père Glôzu

Des centaines de personnes ont dit au revoir au Père Glôzu

La cathédrale Saint-Pierre à Genève a accueilli des centaines de personnes cet après-midi à l’occasion des obsèques de Pierre-Yves Glauser. Plus connu sous le nom du Père Glôzu, le mythique patron du restaurant de l’Hôtel-de-Ville s’en est allé vendredi dernier.

Des centaines de personnes se sont rendues mardi après-midi à la cathédrale Saint-Pierre à Genève pour un dernier au revoir au Père Glôzu. Mythique patron du restaurant de l’Hôtel-de-Ville, Pierre-Yves Glauser s’est éteint vendredi dernier à l’âge de 76 ans des suites d’une longue maladie. Il avait repris les rênes du restaurant en Vieille-Ville depuis 1984. Une institution qui a vu passer de nombreuses personnalités, des politiques, des artistes. Lui-même artiste, ancien clown, musicien, mais également aux commandes de différents cabarets, Jean-Yves Glauser était un personnage haut en couleur. Ecoutez son fils, Vincent Glauser.

Vincent Glauser Fils du Père Glôzu

Parmi les personnalités proches du Père Glôzu, de nombreux politiciens, le restaurant de l’Hôtel-de-Ville faisant office de stamm. Ecoutez l’ancien conseiller d’Etat Luc Barthassat.

Luc Barthassat Ancien conseiller d’Etat

Les amis de Pierre-Yves Glauser ont bien évidemment fait le déplacement pour rendre hommage à celui qu’ils connaissaient parfois de longue date. Marco Mattille, ancien commissaire de police et ami du Père Glôzu depuis 1977.

Marco Mattille Ami du Père Glôzu

Max également était un proche. Ancien photographe, il a connu le Père Glôzu en 1988. De cette rencontre est née une forte amitié.

Max Ami du Père Glôzu

Aujourd’hui, c’est son fils, Vincent Glauser, qui entend reprendre les rênes de l’établissement, touché par les nombreux messages et témoignages reçus.

Vincent Glauser Fils du Père Glôzu

En mémoire de son père, Vincent Glauser souhaite par-dessus tout garder l’esprit du bistrot.

Radio Lac