Accueil Revue de presse « C’est contraire aux engagements de réduction du trafic »

« C’est contraire aux engagements de réduction du trafic »

La commune frontalière de Vulbens repense son plan d’urbanisme. Elle prévoit une forte hausse de sa population. De quoi impacter le trafic pendulaire, notamment aux petites douanes de Chancy et Soral. Celles-là même qui ont fait l’objet d’un accord franco-genevois en janvier pour réduire le trafic. La décision de Vulbens déplaît fortement aux communes françaises voisines. Dans le schéma global imaginé par la communauté de communes du Genevois, Vulbens avait droit à 5 hectares à bâtir. Or, la municipalité en prévoit 14. Un écart que déplore Pierre-Jean Crastes, le président de la communauté de communes:

Pierre-Jean Crastes Président de la communauté de communes du Genevois

La communauté de communes du Genevois et l’Etat français ont, eux, émis un avis défavorable. Les explications de Pierre-Jean Crastes:

Pierre-Jean Crastes Président de la communauté de communes du Genevois

Malgré cet avis défavorable des communes du secteur et de l’Etat français, la municipalité pourrait passer en force. Pour l’heure, le maire de Vulbens ne souhaite pas s’exprimer.

@marie_prieur

Radio Lac