Accueil Revue de presse « A l’UDC, nous avons l’habitude de voir nos initiatives de prime abord...

« A l’UDC, nous avons l’habitude de voir nos initiatives de prime abord refusées puis finalement acceptées. »

L’initiative de l’UDC sur l’autodétermination serait rejetée par 53% des Suisses selon le dernier sondage Tamedia. Les partisans s’élèvent à 44%, les indécis à 3%. Ces chiffres sont similaires à ceux récoltés lors du premier sondage publié le 12 octobre.

Sans surprise, seuls les sympathisants UDC soutiennent massivement le texte (87%). Les votants de tous les autres partis le rejettent. Le texte obtient tout de même 37% d’avis favorables auprès des partisans du PLR, contre seulement 12% chez ceux du PS.

Au niveau des arguments, celui qui fait le plus mouche (52%) auprès des partisans de l’initiative est qu’il est central pour le fonctionnement de notre démocratie que les décisions du peuple soient respectées et mises oeuvre.

Dans le camp du non, c’est le fait que la Suisse devrait résilier des traités qui sont dans l’intérêt du pays qui l’emporte (44%). Il est accompagné par l’argument selon lequel la Suisse peut aujourd’hui déjà décider souverainement quels accords internationaux elle veut signer.

Virna Conti, présidente des jeunes UDC à Genève était l’invité politique de Ghufran Bron:

 

Radio Lac