Accueil Revue de presse A Genève, bars et restaurants restent prudents

A Genève, bars et restaurants restent prudents

Au maximum un établissement sur deux a rouvert ses portes aujourd’hui selon Laurent Terlinchamp, président de la Société des Cafetiers, Restaurateurs et Hôteliers de Genève. La plupart d’entre eux accomplissent des efforts considérables pour rassurer les clients et se conformer aux restrictions sanitaires pour poursuivre la lutte contre le Covid-19. Le nombre de tables a été réduit, les opérations de nettoyage renforcées, la mise à disposition de gel hydroalcoolique généralisée, le marquage et fléchage, systématisés.

Au restaurant Le Montbrillant, lieu réputé du quartier de la gare Cornavin, Sebastien et Florence Florenza, gérants de l’établissement ont du garder les deux tiers de leur équipe en RHT. En salle, il a fallu réduire de plus de moitié le nombre de tables disponibles. Dès 10 heures du matin, l’établissement a été controlé pour vérifier la conformité de son dispositif.

Florence Florenza devant sa carte du jour proposée à ses premiers clients, le 11 mai 2020.

Florence Florenza Restaurant Le Montbrillant à Genève

Parmi les autres dispositions, l’absence de service au bar, le port du masque « qui n’empêche pas le sourire ». Après le départ de chaque client, les tables sont désinfectées, salières et poivrières, remplacées. La patronne s’amuse d’aller jusqu’au bout de sa démarche en nettoyant les pièces de monnaie avec du désinfectant pour éviter une éventuelle transmission du virus par la petite monnaie.

Service au bar suspendu. L’apéritif ou le café n’est servi qu’en salle.

 

Aux Pâquis, le Qafé Guidoline qui était impatient de rouvrir ses portes a pu accueillir ses premiers clients. Là aussi, personnel masqué et lavage des mains systématique.

Une serveuse du Qafé Guidoline et le gérant Daniel Rinaldi

 

Daniel Rinaldi Gérant du Qafé Guidoline aux Pâquis

Le maître des lieux veille à ce que les consignes soient bien appliquées. Déjà à l’ouverture, un client récalcitrant a du être recardé poliment afin de se désinfecter les mains. Un autre, invité à se rassoir pour régler ses consommations pour limiter les déplacements en salle. Le comptoir occupe une grande partie du lieu, il y sera possible de consommer debout. Cependant un marquage au sol devra être observer pour que les clients se tiennent à distance. Ce lundi, la météo reste mitigée. La terrasse sera déployée dans le courant de la semaine. Alors que l’atmosphère est apaisée en milieu de journée, une question subsiste. Comment se dérouleront les soirées arrosées? La clientèle du soir conservera t-elle son sang froid pour jouer de le jeu des nouvelles consignes sanitaires ?

Radio Lac