Accueil Revue de presse Votation du 29 novembre: une entreprise de recyclage à Avusy sur la...

Votation du 29 novembre: une entreprise de recyclage à Avusy sur la sellette

Certains parlent d’une Geneferei de plus. Les Genevois sont amenés à se prononcer sur le déclassement d’une zone agricole à Avusy pour rendre l’exploitation légale d’une entreprise de recyclage de matériaux de chantier. Une entreprise installée depuis près de 30 ans.  

La Champagne genevoise vit une véritable saga judiciaire sur laquelle les Genevois sont amenés à voter le 29 novembre prochain. Le peuple doit se prononcer sur le déclassement de zone agricole à Avusy. Le but de ce déclassement «de zone agricole en zone industrielle»: permettre à une entreprise de recyclage de matériaux de chantier de poursuivre son activité. Une activité illégale, selon le comité référendaire qui a présenté ce matin ses arguments devant la presse. Seule une activité de gravière était autorisée à cet endroit et cela fait 30 ans que le propriétaire du terrain exploite son entreprise illégalement. Marc Favre, agriculteur à Bernex et président d’Agrigeneve.

Marc Favre Président d’AgriGenève et membre du comité référendaire

Le comité référendaire réunit des personnes de tous les bords politiques, du PLR aux socialistes en passant par les verts. Pro Natura préside le comité. Avec un souci commun : la préservation du terrain agricole à Genève. Marc Favre.

Marc Favre Président d’AgriGenève et membre du comité référendaire

Les terrains de la Champagne ont effectivement été beaucoup utilisés par des gravières mais ils doivent revenir à l’agriculture. Marc Favre.

Marc Favre Président d’AgriGenève et membre du comité référendaire

Le comité référendaire craint le précédent. Ecoutez son président Christian Etienne

Christian Etienne Ingénieur et président du Comité référendaire

Le Tribunal fédéral a donné raison au comité référendaire en 1998. En 2002 l’entreprise aurait dû déménager dans la zone industrielle du Bois-de-Bay mais les autorités n’ont pas agi à l’époque. Il y aurait encore de la place selon le comité référendaire. Faux ! répond Jacques Blondin, député PDC au Grand Conseil, favorable au déclassement de la zone.

Jacques Blondin Député et chef de groupe PDC au Grand-Conseil

La surface exploitée par l’entreprise de recyclage La Sablière du Cannelet est de 3 hectares et demi. La réponse dans les urnes le 29 novembre prochain.

Radio Lac