Accueil Revue de presse Une pétition veut réduire le nombre de logements au Vernets

Une pétition veut réduire le nombre de logements au Vernets

Le futur quartier des Vernets déplait. Un collectif d’associations d’habitantes et d’habitants lance une pétition contre ce projet de logements. Pour le collectif, le futur quartier des Vernets est un véritable non-sens urbanistique : trop dense et dépourvu d’espace public de qualité.

Le projet prévoit la construction de 1500 logements répartis dans plusieurs immeubles et dans une tour de 86 mètres. L’autorisation de construire devrait tomber prochainement. Pour Jean-Pierre Fioux. Membre du Collectifs d’associations d’habitants, il n’est jamais trop tard pour agir.

Jean-Pierre Fioux membre du Collectif d’associations d’habitants

Autre grief : le nombre insuffisant de logements d’utilité publique qui ne seraient que de 22% et  les futurs locataires devront supporter le coût du déménagement de l’armée qui s’élève à 74 millions de francs pour l’État de Genève.

Les pétitionnaires réclament de diminuer le nombre d’habitations de moitié et de miser davantage sur  la qualité de vie. Marc Brunne, membre du Rassemblement pour une politique sociale du logement. Il est aussi architecte et urbaniste.

Marc Brunne membre du Rassemblement pour une politique sociale du logement

Enfin les pétitionnaires estiment ne pas avoir été entendu par l’Etat. Faux! répond le Président du Conseil d’Etat, Antonio Hodgers.

Antonio Hodgers Président du Conseil d’Etat genevois

Le collectif d’associations et le Rassemblement craignent que les Vernets ne soient qu’un avant goût du futur PAV, le quartier Praille-Acacias-Vernet.

 

Radio Lac