Accueil Revue de presse Une permanence de désendettement voit le jour à Onex

Une permanence de désendettement voit le jour à Onex

La permanence de désendettement est issue d’un partenariat entre la Ville d’Onex et la Fondation genevoise de désendettement. Entièrement gratuite, elle a pour but de venir en soutien aux personnes qui souhaitent se désendetter. Ce nouveau guichet cible en priorité les jeunes adultes.

La Ville d’Onex se mobilise contre l’endettement. C’est de cette volonté et d’un partenariat avec la Fondation genevoise de désendettement qu’est née la permanence désendettement. Entièrement gratuite, elle s’adresse à l’ensemble des personnes domiciliées en Ville d’Onex, soucieuses d’améliorer leur situation financière en se désendettant. Les habitants qui remplissent les critères d’attribution peuvent bénéficier d’un prêt d’honneur sans intérêt pour parvenir à régler leurs dettes. Selon l’analyse de la situation, un don peut venir compléter le plan de désendettement. Les jeunes sont particulièrement ciblés par cette nouvelle structure car 80% des personnes endettées ont contracté leur première dette avant l’âge de 25 ans. Un phénomène qui inquiète Carole Anne-Kast, conseillère administrative en charge du social à la Ville d’Onex.

Carole Anne-Kast Conseillère administrative en charge du social à la Ville d’Onex

Pour l’année 2019, plus de 3 millions de commandements de payer ont été émis en Suisse. Une partie non-négligeable de la population genevoise souffre d’une telle situation. Rien qu’à Genève 287’815 procédures de poursuites ont été lancées l’année dernière. C’est d’autant plus le cas à Onex, qui a une population qui recèle un risque de précarité plus élevé et qui est donc plus sujette à l’endettement.

L’endettement n’est pas un choix

En Suisse la perception générale associe étroitement le surendettement à un comportement individuel inadéquat. Carole Anne-Kast ne partage pas cette vision et pense qu’on ne choisit pas de devenir surendetté.

Carole Anne-Kast Conseillère administrative en charge du social à la Ville d’Onex

Les difficultés apparaissent le plus souvent en situation de précarité. Les personnes qui travaillent à temps partiel, dans des secteurs à faibles revenus, ou les familles nombreuses et monoparentales sont particulièrement exposées au risque qu’un événement imprévu vienne déséquilibrer leurs finances.

Sensibiliser les jeunes

La situation financière et l’insertion dans le marché de l’emploi sont moins bonnes pour les jeunes adultes que pour le reste de la population. Afin de prévenir le phénomène d’endettement chez les jeunes et les primos-endettés des solutions existent et cela passe notamment par la sensibilisation selon Carole Anne-Kast.

Carole Anne-Kast Conseillère administrative en charge du social à la Ville d’Onex

L’élue explique que l’endettement est un engrenage qui mène à l’exclusion. La mise en poursuite entraîne l’impossibilité de se loger, ou de se reloger et rend difficile l’accès à un emploi. On estime que cette situation concerne un foyer romand sur dix.

Radio Lac