Accueil Revue de presse « Une dizaine de mineurs non accompagnés dort dehors »

« Une dizaine de mineurs non accompagnés dort dehors »

Le collectif Lutte des MNA (mineurs non accompagnés), dénonce la lenteur des autorités à Genève et notamment le manque de places d’hébergement.

Il faut davantage de places d’accueil et de formation pour les mineurs non accompagnés. C’est ce que demande le Collectif Lutte des MNA, qui tenait une conférence de presse ce lundi devant l’Hôtel de Ville à Genève pour dénoncer la lenteur des autorités dans ce dossier.

Selon le collectif, les lettres adressées au Conseil d’Etat restent sans réponse alors que l’hiver approche et que de nombreux jeunes n’ont nulle part où dormir. Pourtant, un foyer destiné aux mineurs non accompagnés a ouvert ses portes il y a quelques semaines à la route de Malagnou. L’établissement propose une vingtaine de places. Mais ce n’est pas suffisant, selon le collectif Lutte des MNA qui considère le nombre de jeunes dans cette situation à 80 dans le canton. Ecoutez Julien R., membre du collectif.

Julien R.  Membre du Collectif Lutte des MNA

Concernant la formation, les choses traînent, déplore le collectif. La plupart de ces jeunes est toujours non scolarisée, selon Julien.

Julien R.  Membre du Collectif Lutte des MNA

Le Collectif a déclaré qu’il viendrait chaque semaine à l’Hôtel de Ville tant que le dossier n’aura pas évolué.

Radio Lac