Accueil Revue de presse Un accord conclu sur le projet de budget 2021 à Genève

Un accord conclu sur le projet de budget 2021 à Genève

Les fonctionnaires dans la rue pour dénoncer ce projet de budget 2021

A Genève, le Conseil d’Etat et les partis gouvernementaux ont conclu un accord sur le projet de budget 2021. L’annuité 2021 des fonctionnaires est suspendue. En contrepartie, l’exécutif obtiendra les 350 nouveaux postes qu’il demande.

Le budget qui en résulte sera déficitaire à hauteur de plus de 800 millions de francs, ont indiqué mardi le PS, les Verts, le PDC, le PLR et le MCG dans un communiqué de presse commun. Ce budget est « un budget de crise, mais aussi de responsabilité, qui vise à répondre aux défis posés par le contexte actuel », écrivent-ils.

Le projet de budget initial prévoyait un déficit de 501 millions de francs. L’augmentation de ce déficit est principalement due aux prestations supplémentaires pour la population et aux aides nécessaires pour le tissu économique genevois, soulignent les partis gouvernementaux qui, dans « ce cadre de crise exceptionnelle », entendaient tous doter le canton d’un budget pour l’année 2021.

Cartel exclu

Mercredi, le Conseil d’Etat renonçait à la baisse linéaire de 1% des salaires de tous ses collaborateurs sur quatre ans. Cette mesure d’économie, décrite par le gouvernement comme un effort de solidarité de la fonction publique avec le privé touché de plein fouet par la crise, avait été mal reçue par la Commission des finances du Grand Conseil et aurait été refusée à l’unanimité.

Malgré cette décision, les désaccords avec les syndicats demeurent. Deux manifestations ont eu lieu en octobre, et une assemblée du Cartel intersyndical du personnel de l’Etat et du secteur subventionné doit décider mardi soir du maintien du préavis de grève pour mercredi. Face au refus du Cartel de suspendre ce préavis, le gouvernement l’a exclu lundi des négociations sur le projet de budget.

Les débats parlementaires sur le budget 2021 auront lieu les 3 et 4 décembre. Seuls l’UDC et Ensemble à Gauche tenteront de le modifier. Quant aux partis gouvernementaux, ils s’engagent à mener des discussions dès janvier, afin d’anticiper les futurs exercices budgétaires, précisent-ils.

Source: ATS

Radio Lac