Accueil Revue de presse Transport de détenus : L’État devra se passer de Securitas

Transport de détenus : L’État devra se passer de Securitas

Même si les évasions sont rares, le Parlement genevois refuse que la tâche reste en mains privées. Mais le Canton n’arrivera pas à internaliser à temps.

Tribune de Genève