Accueil Revue de presse Tintin fête ses 91 ans

Tintin fête ses 91 ans

Le célèbre reporter à la houppette caractéristique, existe depuis le 10 janvier 1929. Tintin fête ainsi 91 ans d’existence, lui qui a une histoire commune avec la région, puisqu’il passe – dans l’Affaire Tournesol -, par l’Hôtel Cornavin.

Une statue de Tintin trône toujours à l’entrée de l’Hotel Cornavin à Genève, à deux pas de la gare. Elle rend hommage au reporter et à son chien, Milou, qui passent par Genève dans l’Affaire Tournesol, un album publié en 1956. Pour cela Hergé, qui effectuait un gros travail de documentation pour ses histoires, est venu faire des repérages pendant deux jours à Genève. Le père de Tintin avait d’ailleurs dormi deux nuits à l’Hôtel Cornavin. Propriétaire et exploitant de l’établissement, Marc Fassbind rappelle que c’est à cette époque que l’auteur a fait le choix d’être le plus fidèle possible à la réalité.

Marc Fassbind  Propriétaire de l’Hôtel Cornavin

Dans le même album, Tintin se rend également dans le canton de Vaud, à Nyon. Marc Fassbind connaît particulièrement bien tous les éléments de notre région que l’on retrouve dans cet album de Tintin, allant de l’avion de Swissair à la gare de Genève en passant par l’École hôtelière.

Marc Fassbind  Propriétaire de l’Hôtel Cornavin

Si les dessins d’Hergé correspondent la plupart du temps à la réalité, certaines inexactitudes sont toutefois constatées et n’épargnent pas Genève. Ainsi la chambre 122, dans laquelle logeait le professeur Tournesol n’existait pas au moment de la publication de l’album. Une véritable erreur pour les Tintinophiles qui savent se montrer pointilleux. Par chance, des travaux de rénovation ont permis aux propriétaires d’ajouter cette chambre, pour le plus grand plaisir des fans du reporter.

Marc Fassbind  Propriétaire de l’Hôtel Cornavin

Association Alpart 

Tintin, c’est 23 albums complets publiés entre 1929 et 1976, ainsi qu’un album inachevé – l’Alph’Art – publié en 1986, trois ans après la mort d’Hergé. En Suisse, les passionnés de Tintin se sont réunis en association: l’association des amis suisses de Tintin, l’Alpart. Elle est constituée d’environ 400 personnes, de Suisse, de Belgique et de France mais également d’autres pays européens. Chaque année à cette date – le 10 janvier – les membres se réunissent pour célébrer cet anniversaire dans un lieu emblématique. Ce soir, c’est la bibliothèque Chaudron de Lausanne qui a été choisie. Un des plus grand fond de bandes-dessinées de Suisse explique Francis-Antoine Niquille, président d’honneur de l’association.

Francis-Antoine Niquille Président d’honneur de l’Alpart

Si les bandes dessinées sont souvent lues par des enfants, Tintin séduit aussi beaucoup d’adultes, en témoignent les adhésions à l’association. Francis-Antoine Niquille rappelle que les aventures du reporter permettaient – à une époque où le voyage n’était pas aussi accessible qu’aujourd’hui – de découvrir d’autres cultures et d’autres pays. Mais le président d’honneur reconnaît également apprécier la simplicité du travail d’Hergé.

Francis-Antoine Niquille Président d’honneur de l’Alpart

Radio Lac