Accueil Revue de presse Soignants, chauffeurs, personnes pour l’accueil attendus aux HUG

Soignants, chauffeurs, personnes pour l’accueil attendus aux HUG

Les Hôpitaux universitaires de Genève lancent un appel à renforts pour faire face à la deuxième vague de contamination. Soignants et personnel « administrativo-logisitque » sont recherchés. Actuellement entre les maladies et les quarantaines, les HUG comptent plus de 10% de personnes absentes.

Les Hôpitaux universitaires lancent un appel à la population genevoise, pour faire face à la nouvelle vague de contamination Covid-19. Ils recrutent du personnel soignant, médecins et infirmières, mais aussi des personnes pour les tâches logistiques. La deuxième vague s’annonce au moins aussi forte que la première et les HUG anticipent. Alain kolly Directeur général adjoint des Hôpitaux universitaires de Genève

Alain Kolly Directeur général adjoint des HUG

L’expérience de la première vague détermine l’appel des HUG. Le personnel dit « logistique » est fortement recherché. Alain Kolly

Alain Kolly Directeur général adjoint des HUG

Comme le personnel qui peut se charger des admissions et autres tâches administratives. Le Directeur général adjoint

Alain Kolly Directeur général adjoint des HUG

Pas de volonté de débaucher

Il ne s’agit en aucun cas de débaucher des personnes des hôpitaux de la région, rassure Alain Kolly. Le personnel soignant visé serait plutôt des personnes mises récemment en retraite ou qui ont décidé de faire une pause hospitalière.

Alain Kolly Directeur général adjoint des HUG

Des formations de quelques heures rappellent les bonnes pratiques d’hygiène. Les bénévoles sont bienvenus mais il est prévu de rétribuer les profils spécifiques.

L’appel des HUG souhaite ratisser large. Dans un hôpital, il y a de nombreuses tâches « administrativo-logistique » qui vont du nettoyage, à l’administration en passant par le traitement du linge. Plus de 170 métiers sont représentés aux HUG. Pour répondre à cet appel, il faut se rendre sur le site internet des HUG et remettre son CV sous l’onglet renfort.

Notez que l’hôpital enregistre un taux d’absence de plus de 10% actuellement, répartis entre les maladies et les quarantaines.

 

 

 

Radio Lac