Accueil Revue de presse Saype présente une nouvelle fresque à Leysin

Saype présente une nouvelle fresque à Leysin

L’artiste Saype, connu pour ses fresques géantes peintes à même le sol, a présenté dimanche à Leysin (VD) sa nouvelle oeuvre, créée en lien avec la crise du coronavirus. Le Fribourgeois d’adoption y évoque le monde d’après avec une petite fille qui fixe l’horizon.

Baptisée « Beyond Crisis » (au-delà de la crise), cette fresque de plus de 3000 m2 a été peinte dans un champ sur les hauteurs de Leysin, au col de Prafandaz. La petite fille est entourée d’une farandole de petits personnages, dessinée en arc de cercle, et dont la forme pourrait faire penser aux pointes d’un coronavirus.

« Il y a plusieurs niveaux de lecture. Mais l’idée principale consiste à interpeller sur le monde qui suivra après la crise, sur l’importance de tous regarder dans la même direction », explique Saype, contacté par Keystone-ATS. « Comme pour mes autres oeuvres, j’ai envie de véhiculer une vision optimiste, une certaine idée du vivre ensemble. »

Saype connaît bien Leysin pour y avoir déjà peint, en 2016, un berger géant allongé sur l’herbe. « Je voulais de la fraîcheur et un cadre apaisant », indique-t-il à propos du col de Prafandaz, qui offre une vue plongeante sur le lac Léman.

A voir pendant 2 à 4 semaines

« Beyond Crisis » a été réalisée sur le terrain privé d’un agriculteur, avec qui Saype s’est arrangé. Il a utilisé sa peinture habituelle, à savoir un produit 100% biodégradable à base notamment de craie et de charbon.

La durée de vie de son oeuvre dépendra de la météo et de la repousse de l’herbe. « Je l’estime entre deux semaines à un mois », relève le natif de Belfort (France), désormais installé à Bulle (FR).

Saype, Guillaume Legros de son vrai nom, est devenu ces dernières années l’un des artistes les plus réputés du land art. Le magazine Forbes l’a inscrit l’an dernier sur la liste des trente personnalités de moins de trente ans les plus influentes dans le domaine de l’art et de la culture au niveau européen.

Tournée mondiale à l’arrêt

Avec son équipe, le Franco-Suisse a entamé en 2019 une tournée mondiale avec le projet « Beyond Walls » (au-delà des murs), avec notamment une escale très remarquée à Paris au pied de la Tour Eiffel. Sa fresque, qui montre des mains enlacées, a aussi été dévoilée à Berlin ou encore à Genève en septembre.

« Beyond Walls » aurait dû se poursuivre ces prochaines semaines au Rwanda, en Russie et en Turquie. « Tout a été chamboulé à cause du coronavirus. Je ne me suis toutefois pas complètement arrêté. Je suis en train de préparer de nouveaux projets pour 2021 », raconte-t-il.

Radio Lac