Accueil Revue de presse Quand le parasite de la toxoplasmose ôte tout sentiment de peur

Quand le parasite de la toxoplasmose ôte tout sentiment de peur

Des chercheurs genevois ont fait une découverte importante dans le domaine de la toxoplasmose, une maladie qui peut notamment être dangereuse pour les personnes qui souffrent d’immunosuppression ou les femmes enceintes car elle peut entraîner des malformations sur le fœtus.

Comment la toxoplasmose agit exactement sur le cerveau d’une souris ? En ôtant tout sentiment de peur, selon des chercheurs genevois. La toxoplasmose est due à une infection par un parasite qui peut se trouver dans les excréments des chats ou dans des aliments contaminés, comme la viande crue ou les crudités non lavées.
On savait que les souris contaminées par la toxoplasmose ne craignaient plus les chats mais cette nouvelle étude montre que c’est le comportement général du rongeur face à l’anxiété, au stress, et à la curiosité, qui est altéré. Au final, la souris infectée n’a plus peur de rien, des félins comme des autres prédateurs. Des chercheurs genevois ont en effet montré dans la revue Cell Reports comment le parasite de la toxoplasmose colonise le cerveau du rongeur sous forme de kystes.
Cette nouvelle étude permettrait aussi de mieux comprendre les comportements potentiellement altérés chez les humains infectés par cette maladie.
Ivan Rodriguez professeur à la faculté des sciences de l’Université de Genève. Il est à l’origine de cette étude en collaboration avec la Professeure Dominique Soldati-Favre.

Ivan Rodriguez  Professeur à la faculté des sciences de l’Université de Genève

Chez l’humain, dont 30% à 80% de la population sont infectés, des corrélations ont été observées entre la toxoplasmose et des impacts neurologiques, résultant des effets indirects des kystes causés par l’inflammation du cerveau.

L’infection prédispose en revanche à certaines autres maladies neurologiques, comme la schizophrénie, Parkinson ou Alzheimer.

 

 

Radio Lac