Accueil Revue de presse Premier rapport sexuel à 16 ans: les genevois réagissent

Premier rapport sexuel à 16 ans: les genevois réagissent

L’âge médian du premier rapport sexuel à Genève est de seize ans et dix mois. C’est ce que révèle l’Office cantonal genevois de la statistique (OCSTAT) dans une étude qui décortique les pratiques sexuelles des genevois. 

Un âge qui ne change presque pas depuis des décennies. L’âge médian auquel les Genevois s’essaient pour la première fois au sexe est de seize ans et dix mois d’après l’Office cantonal de la statistique. Malgré le développement des applications de rencontre ou encore de la pornographie, cet âge ne change pas depuis des décennies.

Mais justement, qu’en pensent les jeunes? Nous sommes allés à leur rencontre de bon matin. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les avis sont contrastés:

Micro-trottoir

La plupart des jeunes interrogés estiment que les réseaux sociaux jouent un rôle important dans la sexualité d’aujourd’hui. Pour eux, il s’agit d’un changement, pas toujours souhaitable:

Micro-trottoir

Du coté des adultes, on se montre plus critique. D’aucuns estiment que cet âge de 16 ans est trop jeune.

Micro-trottoir

Les conseils d’une sexologue

Y a-t-il un âge recommandé pour avoir son premier rapport sexuel? Quel comportement adopter? Et lorsqu’on est parent, comment en parler avec son enfant? Ce sont les questions que nous avons posées à Patricia Fisch, sexologue à Genève et à Lausanne. Pour elle, s’il n’y a pas d’âge, tout est une question d’écoute et de « connexion » avec son partenaire. Mais également d’apprentissage:

Patricia Fisch Sexologue à Genève et à Lausanne

Patricia Fisch donne aussi des conseils aux parents, notamment pour aborder ces sujets liés à la sexualité – souvent tabous – avec ses enfants:

Patricia Fisch Sexologue à Genève et à Lausanne

 

 

Radio Lac