Accueil Revue de presse National League: Genève-Servette sur une belle lancée

National League: Genève-Servette sur une belle lancée

Incroyable Genève-Servette. Au soir de la 35e journée, les Aigles sont leaders de National League après leur succès 2-0 sur Ambri, alors que Fribourg a eu chaud contre Langnau (victoire 5-4 ap).

Genève ne connaît toujours pas de bug. La pause et nouvelle année n’ont pas altéré le bon fonctionnement de la formation dirigée par Pat Emond. Ce n’est pas Ambri-Piotta qui va dire le contraire. Rafraîchissant à la Coupe Spengler, le club léventin marque le pas en 2020 avec un point en trois sorties.

Les Aigles ont pris le contrôle du match très tôt avec deux réussites à la 5e et à la 8e grâce, évidemment, aux étrangers. Winnik et Fehr ont placé leur équipe sur de très bons rails et Descloux a pu fêter un joli blanchissage. A noter que le gardien a repoussé un penalty de Sabolic à la 29e.

Fribourg s’accroche

Dos au mur, Gottéron n’a pas dit au revoir aux play-off. En battant Langnau en prolongation, les Dragons peuvent encore croire en leurs chances. Surtout que la défaite de Berne chez lui contre Lugano (5-2) laisse la barre à 45 points. Et forts de ces deux points supplémentaires, les Dragons sont désormais à trois unités des Ours.

Mais ce succès a mis du temps à se dessiner. La faute notamment à Viktor Stalberg, coupable d’une charge à retardement sur Anthony Huguenin à la 12e. Une sanction de 5 minutes assortie d’une pénalité de match qui a permis aux Emmentalois de marquer à deux reprises en avantage numérique.

Les joueurs de Christian Dubé n’ont pas abdiqué et sont revenus à 1-2, à 2-3 puis à 4-4 grâce à Lhotak (55e). C’est fianlement en prolongation que les Dragons sont allés chercher le point de la victoire grâce à Julien Sprunger. Le capitaine, très discret ces derniers temps, a une nouvelle fois offert une bouffée d’oxygène à son club. Mais le chemin vers les play-off s’apparente toujours à une route sinueuse.

Bienne de son côté a épinglé un huitième revers de suite à son « tableau de chasse ». Une défaite 4-3 après prolongation à Davos et alors que les Seelandais menaient pourtant 3-2 à la 35e. Le coup de poignard pour les Bernois est tombé à deux secondes de la fin du temps supplémentaire avec une réussite signée Perttu Lindgren.

Dans le dernier match de la journée, Zoug s’est imposé 2-1 tab à Zurich.

Source: ATS

Radio Lac