Accueil Revue de presse Lymo doit suspendre ses services à Genève

Lymo doit suspendre ses services à Genève

La plateforme genevoise Lymo, qui réunit chauffeurs VTC (pour voitures de tourisme avec chauffeur), conducteurs de taxis et clients, suspend ses activités dans le canton à partir de dimanche à minuit. Cette interruption fait suite à une décision de la SUVA qui considère les chauffeurs inscrits sur la plateforme comme non-indépendants.

« Lymo conteste cette décision car elle considère que les chauffeurs sont totalement indépendants sur sa plateforme », indique dans un communiqué la start-up. L’information avait d’abord été relayée par 20 minutes.

« Nous attendons impatiemment la décision formelle de la SUVA pour l’examiner en détail. Nous sommes convaincus que nous trouverons une solution, soit en contestant la décision de la SUVA, soit en s’y adaptant si c’est possible. Nous évaluons également la possibilité de lancer le service dans d’autres villes en dehors de la Suisse », relève Alex Sabbag, co-fondateur de Lymo, cité dans le communiqué.

La plateforme genevoise a été lancée en août 2019. Elle se présente comme un comparateur de courses avec, d’un côté des chauffeurs proposant leur service pour un montant fixé par eux-mêmes et, de l’autre des clients qui sélectionnent un trajet en fonction de son prix, du type de véhicule et de la note du conducteur.

Radio Lac