Accueil Revue de presse Les sites de tourisme et de loisirs plébiscités par les Suisses

Les sites de tourisme et de loisirs plébiscités par les Suisses

Le début du week-end de l’Ascension n’a pas été marqué par les traditionnels bouchons au Gothard. Mais les Suisses se sont précipités vers des zones de loisirs et de montagne pour profiter d’une météo quasi-estivale.

Le soleil a régné sur pratiquement tout le pays et les températures ont dépassé les 25 degrés par endroits. Le mercure est monté jusqu’à 29,4 degrés à Sion, 29,2 à Locarno et 28,8 à Viège, a indiqué Météosuisse sur son site internet peu après 18h00. Il faisait également 26,8 à Mathod, près d’Yverdon (VD) et 26,5 à Genève.

A ces conditions généreuses s’ajoutaient les assouplissements du semi-confinement entrées en vigueur depuis dix jours. Conséquence, de nombreuses personnes se sont rendues à la montagne ou à la campagne pour profiter du beau temps.

Bouchons

Des bouchons ont été signalés sur les routes menant à diverses stations. A l’entrée de certains sites, les parkings étaient bondés, certains déjà depuis la nuit de mercredi à jeudi.

Il a également fallu s’armer de patience pour franchir les Alpes: jeudi après-midi, l’attente a atteint deux heures pour charger sa voiture sur le train au tunnel de la Furka en direction du Valais, une demi-heure pour le Lötschberg à Goppenstein (VS).

La patience était également de mise à certains postes-frontière, comme ceux de Gondo (VS), Boncourt (JU), Bardonnex (GE) ou Chiasso-Brogeda (TI).

Appel à la « responsabilité »

Sur Twitter, la police cantonale vaudoise avait appelé la population à la « responsabilité » et au « sens du civisme », en rappelant les règles de distanciation sociale et l’interdiction des attroupements de plus de cinq personnes. La police neuchâteloise exhortait elle aussi à garder ses distances, en rappelant qu’ »il y aurait beaucoup de monde au bord du lac et dans les zones de randonnée ».

A Zurich, la police municipale est même intervenue jeudi après-midi pour évacuer temporairement certains parcs où les règles de distanciation ne pouvaient plus être respectées.

Radio Lac