Accueil Revue de presse Les restaurateurs genevois dépités suite aux annonces du Conseil fédéral

Les restaurateurs genevois dépités suite aux annonces du Conseil fédéral

Les restaurateurs et les commerçants genevois ont l’impression d’être punis par le Conseil fédéral. Il annonçait hier vouloir fermer dès samedi les restaurants et les commerces à 19 heures dans toute la Suisse. Le projet est mis en consultation auprès des Cantons et les Romands seraient en train de se concerter pour adopter une position commune. 

A Genève, les restaurateurs sont dépités, voire furieux, suite à la volonté du Conseil fédéral de fermer commerces et cafés à 19 heures dès ce samedi. A deux jours de leur ouverture, consentie lundi par le Conseil d’Etat genevois, la nouvelle est tombée comme un couperet. Avec la pratique du télétravail, la restauration de midi est bien moins rentable actuellement et ils comptaient sur le soir pour rentabiliser un peu leur établissement. La Présidente de la Fédération du commerce genevois, Sophie Dubuis, craint-elle des actes désespérés de ses membres ? Ecoutez sa réponse…

Sophie Dubuis Présidente de la Fédération du commerce genevois

La nouvelle est tombée alors que les milieux du commerce et de la restauration discutaient avec la Conseillère d’Etat chargée de l’économie Nathalie Fontanet. Elle a plongé les participants dans la stupeur. Sophie Dubuis

Sophie Dubuis Présidente de la Fédération du commerce genevois

Soutien aux restaurateurs sur Facebook

Depuis hier soir mardi, les photos de profil avec la mention soutien aux restaurateurs fleurissent sur Facebook. Le public aussi est lassé. Sophie Dubuis.

Sophie Dubuis Présidente de la Fédération du commerce genevois

La Présidente de la Fédération du commerce genevois indique que si la décision du Conseil fédéral est approuvée par les Cantons vendredi, la marchandise sera jetée pour la deuxième fois depuis le mois de novembre. Sans compter que mardi déjà, les restaurateurs apprenaient que le plexiglas installé dans les petits établissements n’étaient plus valable.

Aides longues et compliquées à obtenir

Le Conseil fédéral a promis des aides aux secteurs touchés, mais les procédures sont longues et pas évidentes. Sophie Dubuis.

Sophie Dubuis Présidente de la Fédération du commerce genevois

Position commune des Cantons romands

Les restaurants ne sont pas les seuls concernés par la fermeture éventuelle de samedi, les fournisseurs le sont aussi. Actuellement, les cantons romands se concertent en vue d’adopter une position commune face au  Conseil fédéral. Ils estiment que malgré leurs efforts ce dernier mois, ils sont pénalisés. Le Conseil d’Etat tiendra un point presse ce mercredi après-midi.

Radio Lac