Accueil Revue de presse Les milieux culturels genevois restent inquiets pour leur avenir

Les milieux culturels genevois restent inquiets pour leur avenir

Les milieux culturels genevois s’interrogent sur leur avenir. En dépit des annonces des autorités cette semaine, ils restent inquiets quand à l’évolution de la situation.  

Les milieux culturel genevois cherchent un second souffle. Les annonces édictées cette semaine par les autorités fédérales et cantonales n’ont pas dispersé leur inquiétude. Les pertes économiques engendrée par la crise du coronavirus vont rendre difficile d’engager les personnes nécessaires à une production. Aujourd’hui, même si le secteur est en légère reprise, rien n’est gagné. Le détail avec Fabienne Abramovich, Coordinatrice de la Fédération du réseau artistique et culturel de Genève.

Fabienne Abramovich Coordinatrice de la Fédération du réseau artistique et culturel de Genève

 

Besoin de soutien

Dans un situation difficile économiquement, les milieux culturels genevois attendent du soutien de la part des autorités. Ils demandent des moyens spécifiques pour pouvoir reprendre leur activité dans de bonnes conditions. Ils souhaitent également ne plus être vu comme une charge. Les explications de Fabienne Abramovich

Fabienne Abramovich Coordinatrice de la Fédération du réseau artistique et culturel de Genève

Radio Lac