Accueil Revue de presse Les Lions dévorent Monthey dans une salle vide

Les Lions dévorent Monthey dans une salle vide

Privés de compétition pendant trois semaines en raison des aléas dus au coronavirus, les Lions de Genève ont livré une prestation rugissante face au BBC Monthey (89-48) dans un match qui s’est joué à huis clos après l’arrêté du Conseil d’Etat valaisan mercredi.

Les basketteurs du Grand-Saconnex n’ont pas fait les choses à moitié! Privés de reprise, d’abord à cause de la rétrogradation des Vevey Riviera Lakers en Première Ligue Nationale (le championnat de Swiss Basketball League ne se jouant plus qu’à neuf équipes), puis de la quarantaine imposée aux Tigres de Lugano, ils avaient faim de compétition. Malgré une nervosité bien compréhensible, ils ont dominé leur sujet, ne faisant qu’une bouchée des Sangliers bas-valaisans. Ils ont fait main basse sur chacun des trois premiers quarts-temps (22-12, 26-13, et surtout 27-5 pour le troisième!) avant de relâcher quelque peu la pression au cours des dix dernières minutes (14-18). De quoi faire oublier, en partie du moins, la défaite subie lors de Super Coupe début octobre face à Fribourg Olympic (58-73). Avec, en prime, une satisfaction: les dix joueurs alignés sur le parquet de la Salle du Reposieux ont tous sans exception inscrit leur nom au tableau des marqueurs.

La palme revenant à l’arrière shooteur américain Timothy Derksen qui a suivi son entraîneur en provenance de Fribourg Olympic (dix-neuf points), suivi de l’ailier genevois Michel-Ofik NZege, du tireur d’élite tessinois Roberto Kovac et du meneur de jeu lituanien Donatas Sabeckis (tous trois avec dix unités à leur actif). L’ancien joueur du BBC Monthey Mikaël Maruotto (véritable street shooter aux dires de Daniel Goethals, entraîneur d’Union Neuchâtel) se « contentant » de neuf points marqués. Le fait que le total des félins de la République avoisine les nonante points, mais qu’aucun joueur n’en a – à lui seul – inscrit vingt, souligne peut-être (ça demande encore confirmation) l’importance prépondérante du jeu collectif au sein de cette cuvée 20-21 des Lions de Genève…

 

 

Radio Lac