Accueil Revue de presse Les Genevois refusent d’abolir l’impôt sur les chiens

Les Genevois refusent d’abolir l’impôt sur les chiens

Les Genevois veulent conserver un impôt sur les chiens. Ils ont refusé de l’abolir à plus 67, 13% alors que plus de 98% des bulletins sont rentrés. Les arguments des opposants à sa suppression ont dû porter, notamment celui que le chien a un coût pour la collectivité publique et que ses propriétaires doivent en partie le supporter. L’impôt sur les chiens coûte en moyenne 100 francs à son propriétaire, répartis entre l’impôt cantonal et l’impôt communal.

La participation est de 42,02% au niveau genevois

Développement suit

 

Radio Lac