Accueil Revue de presse Les exécutifs genevois ont prêté serment

Les exécutifs genevois ont prêté serment

Une prestation de serment historique selon la chancellerie d’Etat. Pour la première fois dans l’histoire de Genève, la cérémonie s’est déroulée à huis clos. Des mesures sanitaires drastiques ont été observées en la Cathédrale Saint-Pierre. En fin de journée, 137 élus communaux portant l’écharpe de soie jaune et rouge ont été accueillis par le Conseil d’Etat.

Je jure ou Je promets solennellement

Dans un vibrant discours, Thierry Apothéloz s’est adressé aux élus pour faire ressentir l’importance de ce moment de la vie politique genevoise. « Dans le Je jure ou Je promets solennellement, vous retrouvez le frisson des moments de fraternité de l’enfance… ce frisson est celui du lien que des hommes et des femmes établissent. Les pouvoirs sont certes séparées, les communes ont leur autonomie, la justice est indépendante mais nous sommes tous liés » a souligné le Conseiller d’Etat.

Avec une pointe d’humour et de réalisme, il a ajouté « votre quotidien vous paraîtra parfois tristement trivial. L’ordre du jour de vos réunions portera plus souvent sur une pétition en faveur du wakeboard, sur des collecteurs d’égout, sur des crédits d’engagements pour renouvellement routier que sur des grands enjeux sanitaires, sociaux, climatiques, culturels ou encore sportifs qui ont peut-être et certainement encore mobilisé votre électorat. Mais il n’y a pas de petites ou de grandes politiques, toutes les préoccupations, tous les intérêts des habitants de ce canton sont légitimes. »

 

Parvis de la Cathédrale Saint-Pierre, une heure avant la cérémonie – photo phv – Radio Lac

Un dispositif sanitaire et un calendrier rigoureux

Avant la cérémonie, des bandes jaunes avaient été disposées sur le parvis pour que les élus se placent à une distance sociale de deux mètres les uns des autres. La désinfection des mains était obligatoire avant d’entrer dans la cathédrale. A l’intérieur, les élus étaient installés à au moins deux mètres les uns des autres. Alors que les rassemblement de 300 personnes seront possibles en juin, le calendrier politique ne pouvait pas autoriser le report de la cérémonie au delà la fin du mois.

Une sortie inédite
Après le « Cé qu’è lainô », la cheffe du protocole adjointe Marion Bordier Büschi s’est adressée à l’assistance pour rappeler les consignes de fin de cérémonie. La sortie par l’allée principale a été remplacée par des sorties par les portes latérales, les magistrats sont sortis par les petites portes les uns après les autres sur la fugue en ré mineur de Johann-Sebastian Bach. Ni cortège, ni apéritif en vieille pour conclure cette journée marquant le début des mandats.
La rédaction de Radio Lac n’a pas été autorisée pour raison sanitaire à couvrir la cérémonie dans son intégralité. Voici les photos officielles fournies par l’Etat de Genève

 

Le Président du Conseil d’Etat, Antonio Hodgers  ©Photo Etat de Genève – Cellence

 

Le Conseiller d’Etat Thierry Apothéloz ©Photo Etat de Genève – Cellence

 

©Photo Etat de Genève – Cellence

Radio Lac