Accueil Revue de presse Le TCS lance sa campagne contre la suppression de 4000 places de...

Le TCS lance sa campagne contre la suppression de 4000 places de parking

À Genève, le TCS et la NODE lancent leur campagne contre la suppression de 4000 places de stationnement. La votation aura lieu le 27 septembre. Seules 2000 des 4000 places seront compensées.

Non à la suppression de 4000 places de stationnement. C’est le message du TCS et de la NODE (Nouvelle Organisation Des Entrepreneurs) qui a lancé sa campagne ce mardi. La votation aura lieu le 27 septembre. Les référendaires s’opposent à la suppression de 4000 places de parkings à Genève dont seules 2000 seront compensées. Ils regrettent une manière d’agir trop extrême à leur yeux. Le détail avec Yves Gerber, directeur du TCS Genève.

Yves Gerber  Directeur du TCS Genève

Les référendaires déplorent que les besoins des commerçants n’aient pas été pris en compte. Ils craignent que les commerces du centre-ville soient sérieusement affectés alors qu’ils souffrent déjà d’une baisse de fréquentation et que cela encourage les clients à se rendre vers les grandes surfaces en périphérie du canton ou en France voisine. Le détail avec Yves Gerber.

Yves Gerber  Directeur du TCS Genève

 

Penser au futur

En 2040, des projections indiquent que la Suisse comptera 18% de voitures en plus à cause de la croissance démographique et du succès économiques du pays. Les référendaires déplorent qu’on ne prennent pas en compte les futurs besoin du canton avant de supprimer des places de parking. Les explications d’Yves Gerber.

Yves Gerber  Directeur du TCS Genève

 

Manque d’infrastructures

Pour les référendaires, Genève n’a pas les infrastructures nécessaires pour un tel projet. Avant de supprimer des places en surface,  il faudrait au préalable construire des parkings souterrains. Le détail avec Yves Gerber.

Yves Gerber  Directeur du TCS Genève

Radio Lac