Accueil Revue de presse Le monde de demain: Un « robot social » en projet aux HUG

Le monde de demain: Un « robot social » en projet aux HUG

Bientôt un renfort pas comme les autres pour le personnel soignant à Genève. Un robot social est en projet aux HUG…

Benoît Rouchaleau Le monde de demain

La crise sanitaire aura mis en lumière, si besoin était, toute l’importance du personnel soignant et des proches aidants, notamment en direction des séniors. Avec le l’écoute, l’échange et le suivi personnalisé comme 1er secours. C’est justement dans cet esprit que le service des sciences de l’information médicale des HUG travaille actuellement au développement d’un “robot social” qui pourra accompagner le personnel soignant et les proches aidants dans leur quotidien avec les aînés. En aidant les seniors à vivre chez eux de manière autonome ou en servant de relais avec le personnel médical. Le robot en question a déjà un nom, il s’appelle Misty. Il mesure une 20aine de cm de haut, il a une tête sympa avec 2 grands yeux lumineux. Mais derrière ses allures de jouet, il a surtout des capacités technologiques pointues. Il peut identifier une personne grâce à sa caméra à reconnaissance faciale, faire la conversation, rappeler les RDV, faire des photos, lire et enregistrer de l’audio et de la vidéo et se déplacer grâce à son moteur et ses capteurs de distance. On peut même lui ajouter des traits de personnalité. Et en options, il est également possible d’y intégrer des applications supplémentaires. En cette période de Covid-19, Misty pourrait, par exemple, être équipé d’un capteur pour vérifier la température corporelle ou de lampes UV et de désinfectant pour lui ajouter des fonctions nettoyantes. Tout est envisageable, à condition d’y mettre le prix : de 2000 francs pour le modèle basic, à 3200 pour l’édition améliorée. Hors options. 

Où en est le projet à Genève ? 

Le robot Misty existe déjà. Il est développé par la firme Misty Robotics. A Genève, l’idée en est encore aux prémices. Elle s’inscrit pour l’heure dans le cadre d’un projet de recherche européen nommé GUARDIAN. 1ère étape: les HUG ont établit un large questionnaire pour analyser les besoins et définir les fonctionnalités utiles. Le service des sciences de l’information médicale cantonal recherche d’ailleurs des personnes disponibles en ce moment parmi les plus de 65 ans, les proches aidants et les professionnels de la santé qui seraient intéressés par ces thématiques pour apporter leur regard et leur expertise sur cette idée de “robot social”. Il y a même un rétribution financière pour ceux qui participent. Renseignement par mail  : cvsn@hcuge.ch

Radio Lac