Accueil Revue de presse Le monde de demain: la vie derrière un plexiglas

Le monde de demain: la vie derrière un plexiglas

Notre futur derrière un panneau de plexiglas, c’est le monde de demain…

Benoît Rouchaleau Le monde de demain

Vous vous souvenez de la douce époque des open-space bruyant, collé-serré avec vos collègues, ou des petits restos bondés, où vous mangiez presque avec vos voisins de table? De l’histoire ancienne, à l’heure du coronavirus, où désormais les gestes barrières rythment notre nouveau quotidien. On a d’ailleurs vu fleurir sur les réseaux sociaux des photos de restaurants, de bars ou même des cabines d’avions délimités par des parois transparentes pour respecter les mesures de distanciation. Et cela pourrait bien devenir demain la nouvelle norme d’hygiène. Certains acteurs locaux ont d’ailleurs mis à profit l’arrêt de leurs activités pour proposer de nouvelles solutions… Chez Mathys SA, à Vernier, leader romand de la conception de stands d’expositions ou de showrooms, la gamme des produits vient de s’étoffer avec des kits de protection en plexi spécialement développés avec les nouveaux besoins de distanciation. Dans le catalogue de ventes, on trouve désormais des cloisons de séparations pour bureau, des parois de protection pour comptoirs et même des colonnes pour distributeur de gel… 

Est-ce que le plexi va envahir nos lieux de travail?

Difficile à dire… Les sociétés qui travaillent en open space ou dans des lieux étroits n’ont pas forcément pu anticiper cette nouvelle donne. Peu sont déjà équipés. Mais il y a de la demande… Christian Mathys, le fondateur de la société du même nom, commence à recevoir des commandes depuis quelques jours. Principalement de la part de chaînes de restaurateurs, de cantines ou de sociétés qui veulent équiper leur lieux d’accueil. Problème, le plexiglas est déjà en rupture de stocks chez quantité de fournisseurs en Suisse et même en France voisine. Signe d’une nouvelle tendance de confinement et de distanciation qui risque bien de nous accompagner même après la pandémie. 

Radio Lac