Accueil Revue de presse Le monde de demain: des caméras thermiques au restaurant

Le monde de demain: des caméras thermiques au restaurant

Demain pour entrer dans les restaurants ou les commerces, il faudra montrer patte blanche…

Benoît Rouchaleau Le monde de demain

Les restaurants en Suisse ont dû mettre en place des mesures drastiques d’hygiène et de sécurité pour rouvrir depuis le 11 mai. Avec pour certains des tables espacées d’au moins 2 mètres, pour d’autres des plexiglas de séparation. Et puis il y a ceux qui vont encore plus loin, comme le restaurant Harmonie, à la Jonction, à Genève, qui a carrément installé une caméra thermique dans le sas d’entrée de l’établissement pour prendre automatiquement la température corporelle des clients qui arrivent. L’appareil surprend. Visuellement déjà, on dirait un radar qui vous pointe. Et puis sous la caméra, il y un écran de contrôle qui affiche la vidéo des clients à leur arrivée et leur température instantanément. Si la température s’affiche en vert, tout va bien vous pouvez entrer. Bon appétit… Par contre si vous avez une température anormalement élevée, au dessus de 38 degrés, elle s’affiche en rouge et émet une sonnerie d’alerte, le client est bon pour rentrer chez lui. C’est d’ailleurs arrivé une fois, un client a été refusé, nous a confié le restaurateur, qui assure toutefois que le dispositif est bien perçu par la clientèle, une fois passée l’impression d’être dans un film d’anticipation.

 Est-ce que ça pourrait se généraliser? 

Sur Internet, en tout cas les offres de caméras thermiques ou les dispositifs de température à distance se sont multipliées avec la crise sanitaire. Il y en a de toute sorte, de la caméra portative, à la caméra sur pieds. En Chine, on propose même un modèle intégré sur des lunettes connectées. Et visiblement les clients ne manquent pas : des écoles, aux administrations, en passant par les entreprises. A Genève, c’est la société nyonnaise MIRTechnologies, spécialisée dans les solutions de sécurité et de défense, qui a fourni le restaurant Harmonie. Elle a aussi équipé un autre restaurant italien, rue de Lausanne et bientôt un institut de beauté aux Acacias. Les créateurs assurent que leur produit est parmi les plus fiables du marché, avec une précision de 0,06 degrés et qu’il peut lire la température de 30 personnes en même temps, jusqu’à 15 m de distance. En revanche, la technologie a un coût conséquent, il faut compter plus de 27 000 francs par appareil.

Radio Lac

Article précédentRaoul Florez, maire de Soral
Article suivantGenève pense au vélo