Accueil Revue de presse Le lavage des mains plus important que le masque selon Didier Pittet

Le lavage des mains plus important que le masque selon Didier Pittet

Le 5 mai 2020 célèbre le 11ème anniversaire de la journée mondiale de l’hygiène des mains. A cette occasion et en cette période particulièrement propice à la transmission des virus, l’OMS donne ses recommandations, aussi bien pour le grand public que pour le personnel de santé. 

Le spécialiste de l’hygiène des mains Didier Pittet n’a pu que le confirmer, le lavage des mains reste une des mesures barrières les plus importantes pour se protéger et protéger les autres de la propagation du virus. La campagne pour l’hygiène des mains est fixée au 5 mai dans le calendrier de l’Organisation mondiale de la santé depuis 2009.

Une campagne qui s’adresse en premier lieu aux établissements de soins. Hôpitaux, médecins, soignants, chirurgiens, et même ministères de la santé, chacun se voit rappeler les recommandations pour le lavage de mains. Des slogans sont mis en avant : « Sauvez des vies, pratiquez le lavage de mains » ou encore « Défendez des soins propres, c’est entre vos mains ».

Si l’hygiène des mains est bien évidemment une préoccupation très forte en milieu médical, elle ne s’adresse pas uniquement aux professionnels de santé, encore plus dans ce contexte de pandémie mondiale. Pour Didier Pittet, le plus important pour tous est de se rappeler les gestes que nous avons tous appris, et de se laver les mains au bon moment:

Pr. Didier Pittet Médecin-chef du service de prévention et contrôle de l’infection

Comment se laver les mains ? De l’eau et du savon sont la solution idéale selon Didier Pittet, ils permettent d’éliminer totalement le virus, mais cela peut prendre plus de temps et être moins pratique dans certaines situations. Dans ce cas le gel hydroalcoolique peut s’avérer très utile. Ce gel a d’ailleurs permis aux soignants de gagner beaucoup de temps dans les procédures médicales.

Qu’en est-il du masque? 

Se laver les mains parait peut-être trop évident, au point d’être parfois négligé et remplacé par le port d’un masque. Selon Didier Pittet, les genevois auraient bien compris que le port du masque n’est pas automatique. Il pourrait même nous faire oublier les gestes barrières, ou créer des risques supplémentaires de transmission s’il est mal utilisé.

Pr. Didier Pittet Médecin-chef du service de prévention et contrôle de l’infection

Jeter son masque, oui mais où ? 

Même si les masques réutilisables et lavables sont préférables, on peut se demander où jeter son masque en toute sécurité si l’on est amené à porter un masque jetable. Est-ce que toute les poubelles sont adaptées? Doit-on privilégier une poubelle à couvercle? Les réponses de Didier Pittet:

Pr. Didier Pittet Médecin-chef du service de prévention et contrôle de l’infection

Dans tous les cas, il ne faut pas oublier de se laver les mains avant et après le port d’un masque.

Radio Lac