Accueil Revue de presse Le Conseil municipal de la Ville de Genève autorisé à siéger en...

Le Conseil municipal de la Ville de Genève autorisé à siéger en mai

Après avoir mis son veto une première fois, le canton de Genève a finalement autorisé le Conseil municipal de la Ville de Genève à se réunir avant la fin de sa législature, qui s’achève le 31 mai. Seuls les objets les plus urgents seront discutés par les élus.

Le conseiller d’Etat Thierry Apothéloz a adressé mercredi à la présidente du délibératif Marie-Pierre Theubet un courrier lui informant que les séances du 19, 20, 26 et 28 mai étaient conformes aux exigences fédérales, a indiqué le porte-parole du magistrat Henri Della Casa, en écho à une information de l’hebdomadaire GHI.

Le nouvel ordre du jour du Conseil municipal est « plus ramassé ». Il ne contient qu’une cinquantaine d’objets, contre environ 270 pour le précédent. Tout au long de cette affaire, le canton a invariablement souligné que pendant la crise sanitaire, seules seront autorisées les séances extraordinaires des Conseils municipaux.

Les conseillères et les conseillers municipaux de la Ville de Genève pourront ainsi siéger durant ce mois de mai pour traiter des sujets qu’ils considèrent comme les plus urgents et prendre également congé de leurs collègues sortants, a relevé M.Della Casa. A Genève, le gouvernement cantonal est l’autorité de surveillance des communes.

Radio Lac