Accueil Revue de presse Le commerce de détail et le tourisme: deux secteurs face à la...

Le commerce de détail et le tourisme: deux secteurs face à la crise sanitaire à Genève.

Nouvel épisode de Parlons Economie aujourd’hui. Au programme, nous parlerons sécurité sur le cyberespace à l’occasion du premier anniversaire du CyberPeace Institut avec son CEO, Stéphane Duguin et sa finance and fundraising manager, Jeannie Cointre. Nous poursuivons avec Céline Eigenmann, propriétaire de la boutique de vêtement Wunderchic à Genève. Au lendemain de l’annonce de la réouverture prochaine de son commerce, elle nous explique sa situation et ce qu’elle attend à présent du canton. Pour renforcer son témoignage, Philippe Rubod, fondateur et CEO de Swiss Hospitality Global nous fait part de ses idées pour relancer l’économie à Genève. Il sera aussi au coeur de notre focus car son secteur, l’hôtellerie et le tourisme, est fortement impacté lui-aussi et peine à redemarrer dans le canton.

Genève innove: Comment sécuriser le cyberespace ?

La question de la sécurité est omniprésente dans les débats concernant le cyber espace et c’est pour répondre à ces problématiques que le CyberPeace Institut a vu le jour il y a un an à Genève.

Nous célèbrons cet anniversaire dans Parlons Economie en compagnie de son CEO, Stéphane Duguin et Jeannie Cointre, Finance et Fundraising Manager. Ils nous rappelent le rôle de l’institut: oeuvrer pour la paix dans le cyberespace.

Pour Stéphane Duguin, CEO du CyberPeace Institut, Genève était naturellement indiquée pour accueillir la structure en raison de son ecosystème international connu pour rassembler les nations et fournir des plateformes neutres pour traiter des problématiques de grande ampleur. De plus, la Genève internationale offre un écosystème dynamique tout indiqué. D’ailleurs, Genève accueille plus de 50% des activités mondiales liées à la gouvernance d’internet nous précise Stéphane Duguin.

Mais alors comment s’y prend-t-on pour faire règner la paix sur le cyberespace?

Avec le développement des promesses d’internet, les risques se multiplient aussi et il faut développer l’importance des outils de défense, que cela soit d’un point de vue technique (antivirus, sécurisation des données…) ou d’un point de vue éducation (identifier les fake news…). L’enjeu pour le CyberPeace Institut est d’intégrer le droit « humain » au sein du cyberespace et ainsi d’enquêter sur les cyber-attaques et de rechercher les responsabilités  afin d’avoir une vision globale des menaces existantes pour mieux les prévenir.

Nos invités nous détaillent ce fonctionnement:

Genève innove Jeannie Cointre, Finance and Fundraising Manager et Stéphane Duguin, CEO du CyberPeace Institut

 

3 minutes pour comprendre la réouverture des commerces non essentiels dès samedi 28 novembre

Au lendemain des annonces du Conseil d’Etat confirmant une réouverture des commerces dits « non-essentiels », nous recevons Céline Eigenmann, propriétaire de la boutique de vêtements Wunderchic qui nous confirme acueillir la nouvelle comme un soulagement.

Pour la plupart des commerçants, la sentence de l’année 2020 tombera au moment du bilan de fin d’année. C’est à ce moment là que certains n’auront d’autre choix que de fermer boutique en conséquence de la perte d’activité liée à la crise sanitaire.

Céline Eigenmann témoigne que le manque de liquidités est une grande source d’inquiétude et que la gestion de sstocks a été très compliquée sur 2020 en particulier dans son secteur, la mode. En effet, les deux périodes de fermeture sont survenues en tout début de saison soit juste après un investissement important pour entrer de nouvelles collections dans sa boutique. La fermeture du mois de novembre est particulièrement rude car il s’agit généralement du meilleur mois de l’année. Il va maintenant être compliqué, nous explique la propriétaire de Wunderchic, de rentabiliser les investissements du stock de début novembre qui risque d’être soldé ou bradé pour pouvoir être écoulé. De plus, réinvestir dans de nouveaux produits et de nouvelles collections demande des liquidités qui se font plus rares.

En revanche, la commerçante salue la décision de permettre l’ouverture des commerces jusqu’à 20h le samedi. Une disposition qui selon elle permet de mieux s’adapter à la demande de la clientèle et de récupérer un peu de chiffre d’affaire avant les fêtes.

3 minutes pour comprendre Céline Eigenmann, boutique Wunderchic, rue des Eaux-Vives à Genève

Notre invité Philippe Rubod, fondateur et CEO de Swiss Hospitality dont le secteur d’activité est également fortement impacté, avance une proposition pour soutenir les acteurs de l’économie impactés par les décisions sanitaires: si les 40’000 fonctionnaires du canton de Genève n’ont pas accepté une réduction de 1% de leur salaire, peut-être pourraient-ils consentir à consacrer ce 1% pour co-financer le redémarrage de l’économie. Pour lui, les personnes ayant été moins impactées par la crise peuvent participer à un effort de solidarité pour aider ceux qui en ont beaucoup souffert.

 

Le Focus: Quel avenir pour l’hôtellerie et le tourisme à Genève ?

Si le secteur du commerce peut souffler après les annonces, un autre secteur reste en sursis dans cette crise: le tourisme. Partout dans le monde, ce secteur a été fortement impacté par les événements sanitaires de 2020 mais à Genève en particulier, il peine à redémarrer.

Nous abordons ce sujet avec notre invité, Philippe Rubod, fondateur et CEO de Swiss Hospitality Global. Il analyse la situation genevoise et la difficulté du tourisme à voir la clientèle genevoise comme étant le résultat d’une politique touristique principalement orientée vers le domaine professionnel et les voyages d’affaire.

Pour notre invité, il est temps d’identifier les erreurs commises dans la politique touristique du canton et de faire un diagnostic pour apporter des réponses et relancer le secteur. La mission de la gouvernance public est dans ce cadre de créer des conditions favorables pour ceux qui veulent créer et entreprendre à Genève et ainsi voir naître des projets attractifs.

Le Focus Philippe Rubod, fondateur et CEO de Swiss Hospitality Global

Radio Lac