Accueil Revue de presse Le cartel intersyndical se mobilise contre le projet de budget de l’Etat...

Le cartel intersyndical se mobilise contre le projet de budget de l’Etat de Genève

Le Cartel Intersyndical passe à l’offensive face au projet de budget du gouvernement genevois. Il dénonce un plan de budget qui relève de la supercherie et qui coûtera bien plus que 1% de salaire aux fonctionnaires. Le syndicat appelle à une mobilisation massive du personnel de la fonction publique pour engager des mesures de luttes. 

Le Cartel intersyndical s’attaque au projet de budget de l’Etat de Genève. Il a annoncé ce jeudi devant la presse avoir décortiqué les effets que produiraient le plan d’économie du gouvernement. Il demande au Conseil d’Etat de retirer son projet de baisse de salaire prévu dans le budget 2021. Le syndicat dénonce un plan de budget qui relève de la supercherie et qui coûtera bien plus que 1% de salaire aux fonctionnaires. Les économies que pourrait faire l’Etat sont estimées entre 880 millions et 1 milliard de francs. Les précisions de Françoise Weber, membre du bureau du cartel Intersyndical.

Françoise Weber  Membre du bureau du Cartel Intersyndical

Pour rappel, les autorités genevoises prévoient de baisser les salaires de 1% pendant 4 ans, de suspendre les annuités 2021 et 2023, de ne pas indexer les salaires pendant 4 ans et d’augmenter la part employé des cotisations CPEG dès 2022.

Fonction publique amputée

Les organisations membre du Cartel dénoncent le manque de reconnaissance envers le personnel mobilisé face à la Covid-19. Nombre de métiers déjà à flux tendus se sont retrouvés en première ligne lors de la crise sanitaire. Alors qu’ils s’attendaient à une revalorisation de leur salaire pour récompenser leurs efforts, le plan de budget de l’Etat prévoit à l’inverse de réduire leur salaire. Certains fonctionnaires, comme les infirmières par exemple, pourraient se voir amputer de plus de deux mois et demi de salaire sur quatre ans. Un procédé inacceptable pour Françoise Weber.

Françoise Weber  Membre du bureau du Cartel Intersyndical

Le Cartel intersyndical à mis en ligne sur le site internet www.budget-ge.com une calculette informatique pour permettre au personnel de la fonction publique de calculer individuellement et annuellement le montant des pertes que va occasionner le cumul des ponctions salariales proposées par le Conseil d’Etat.

Lire aussi: Le personnel de la santé et de l’entretien demande une valorisation des salaires

L’Etat avance masqué

Pour le Cartel il semble clair que l’objectif du Conseil d’Etat va bien au-delà de ce 1% d’économie. Selon le Cartel, les économies prévues servent avant tout à payer les baisses d’impôts RFFA, les futurs cadeaux fiscaux aux plus riches et la capitalisation de la CPEG. Il déplore que les autorités avancent masquées et qu’elles ne discutent pas avec les organisations du personnel. Le détail avec Françoise Weber

Françoise Weber  Membre du bureau du Cartel Intersyndical

Le syndicat dénonce une mesure absurde qui va avoir des conséquences fatales sur l’économie locale. Selon lui, en temps de crise il faudrait plutôt investir à la place de couper les salaires. Il souligne que c’est près d’un millard en salaire qui ne sera pas dépensé et perdu pour l’économie de la région. Il craint un premier pas vers une spirale déflationniste.

Appel à la mobilisation

Le Cartel appelle à une mobilisation massive du personnel de la fonction publique pour engager des mesures de luttes contre ce programme d’austérité. Un premier rassemblement sera organisé le jeudi 15 octobre des 15h30 avec un débrayage l’après-midi et une manifestation. D’autres rassemblement et manifestations sont d’ores et déjà prévus. Diverses actions auront lieu le 29 octobre avec préannonce d’une journée de grève en cas de nécessité.

Radio Lac