Accueil Revue de presse La Ville de Genève mets en place des bons d’achat pour soutenir...

La Ville de Genève mets en place des bons d’achat pour soutenir le commerce local

Le Conseil administratif de la Ville de Genève a pris de nouvelles mesures urgentes de soutien à l’économie locale. Il prévoit une aide au paiement des loyers commerciaux et la mise en place d’un système de bons d’achat.

Le Conseil administratif de la Ville de Genève a pris de nouvelles mesures urgentes afin de soutenir le tissu économique local pendant la crise sanitaire. Il prévoit notamment la mise en place d’un système de bons d’achat. Les commerces participants doivent être situés sur le territoire de la Ville et être présents ou s’inscrire sur le site GenèveAvenue, Celui-ci regroupe pour l’heure 100 commerces locaux et 200’000 produits. Les bons seront mis en vente jusqu’au 31 décembre 2020 et seront valables en tout cas une année. Le détail du fonctionnement avec Sébastien Aeschbach, cofondateur de la plateforme GenèveAvenue.ch.

Sébastien Aeschbach Cofondateur de la plateforme GenèveAvenue.ch

Les commerces locaux seront incités à s’ouvrir à la durabilité en rejoignant le réseau de la monnaie Léman, par le biais d’un bon de 20 Lémans (équivalent à 20 francs) en cas d’adhésion. Les explications de Sébastien Aeschbach.

Sébastien Aeschbach Cofondateur de la plateforme GenèveAvenue.ch

Aide au paiement des loyers commerciaux

Autre type de mesure de soutien aux commerçants, le Conseil administratif prévoit également une aide au paiement des loyers commerciaux. Il a notamment prolongé l’exonération des loyers des baux commerciaux pour les locataires de la Gérance immobilière municipale (GIM) au mois de décembre, selon les conditions établies pour l’exonération du mois de novembre. Par ailleurs, subsidiairement au canton, la Ville financera la part de 20% non couverte par les bailleurs et l’Etat pour les locataires commerciaux situés sur son territoire. La mesure concerne ceux qui n’ont pas de bail auprès de la GIM et dont le loyer se situe entre 7000 et 15’000 francs. Des mesures urgentes qu’il était important de mettre en place comme l’explique Alfonso Gomez, conseiller administratif en charge des finances.

Alfonso Gomez Conseiller administratif en charge du Département des finances

 

 

Radio Lac