Accueil Revue de presse L’initiative « Pour un urbanisme plus démocratique » à Genève déposée

L’initiative « Pour un urbanisme plus démocratique » à Genève déposée

7 ‘610 signatures récoltées pour l’initiative “pour un Urbanisme plus Démocratique” dans le canton de Genève. Elles ont été déposées mardi à la chancellerie d’Etat.

L’initiative vise à rendre les préavis des communes contraignants lors de l’adoption des plans localisés de quartier (PLQ), afin d’aboutir à des aménagements de qualité.

L’initiative propose de modifier la loi générale sur les zones de développement afin que l’Etat soit obligé de tenir compte de l’avis de la commune concernée ou des citoyens en cas de référendum contre l’avis communal. Les opposants auront douze mois pour présenter un projet alternatif qui respecte les densités prévues. Au final, une votation permettra de départager les projets.

Les initiants veulent ainsi contrer les densifications qui sacrifient le patrimoine bâti et la biodiversité, un thème de plus en plus sensible à Genève. Ils entendent mettre un terme « aux longues barres d’immeubles sans âmes et donner la possibilité aux citoyens de vivre dans des quartiers plus conviviaux et mieux intégrés », ont-ils rappelé mardi.

Délai prolongé

L’initiative avait été lancée en janvier par 47 associations d’habitants et de défense du patrimoine. Le délai de quatre mois pour récolter 5294 signatures valables avait suspendu puis prolongé à jeudi par la Chancellerie en raison de la crise sanitaire due à l’épidémie de Covid-19.

La crise sanitaire a aussi modifié les plans d’action des initiants. « La quasi-totalité des assemblées générales auxquelles le comité devait participer pour récolter des signatures ont été annulées », écrit le comité d’initiative, qui a ensuite opté pour une démarche de proximité auprès de la population. « Une large majorité adhérait fondamentalement aux idées et a signé l’initiative », relève-t-il.

Source ATS

Radio Lac